Le solier moquettiste s'occupe de toutes les poses de revêtements souples, et donc autres que le carrelage et le parquet traditionnel qui sont des revêtements rigides.

Ces artisans ne sont pas de simples exécutants mais des professionnels qui planifient leur travail, qui ont un véritable savoir-faire, une habileté manuelle indéniable et un sens esthétique probant.

Les formations et les diplômes

Formations après la 3e

Il faut compter 2 ans pour préparer le CAP carreleur-mosaïste, comme pour le CAP solier-moquettiste. Ce cursus peut par la suite être complété, après 2 ans d'expérience professionnelle minimum, parun Brevet Professionnel carreleur mosaïste (2 ans) et/ou son équivalent de BP solier-moquettiste ; Il faudra ensuite 3 ans pour le bac pro aménagement et finition du bâtiment.

Formation après le bac

Il faut 2 ans d'étude après le bac pour obtenir le BTS aménagement-finition. Il est également possible avec un baccalauréat de passer un DMA décor architectural, option décor du mur

Mais encore

Ces métiers sont particulièrement exigeants et demandent beaucoup d’efforts. Le carreleur, comme le moquettiste doivent passer beaucoup de temps à genoux, parfois couché, et parfois pendant de longues minutes debout.

Il est fondamental de posséder une excellente condition physique et une bonne santé afin d'exercer ces métiers

Les carreleur-mosaïste / solier-moquettiste se doivent enfin d'être particulièrement habile, rigoureux et précis. Il est également très important d'être en mesure d'évaluer son temps de travail justement afin d'établir devis et tarifications.