Financer votre activité artisanale

jeudi 15 janvier 2015

Comme pour tous projets le démarrage d’une activité artisanale nécessite une évaluation précise de vos besoins financiers. C’est cette évaluation qui vous permettra d’établir votre plan de financement. Il vous faut donc minutieusement déterminer vos besoins d’investissements (locaux, terrain, matériel, outillage, véhicule, licences ...), vos frais de démarrage (inscription au registre, frais d’actes, de conseil, supports de communication ...) et pour finir, vos besoins de fonds de roulement qui vous permettra de financer votre démarrage en attendant le règlement de vos premiers chantiers.Suite à la mise à plat de vos besoins financiers, il vous faudra évaluer vos ressources : apport personnel, apport de vos potentiels associés et partenaires, crédit bancaire. Il est vraiment important dans cette mise à plat de vos ressources de ne pas intégrer les aides et subventions qui restent incertaines.

La Siagi garantie votre accès au crédit

La Siagi est une structure associative créée par les chambres des métiers, visant à favoriser l’accès au crédit bancaire aux artisans.La Siagi agit en apportant une garantie aux banques que vous sollicitez pour vos prêts.

La Siagi évalue et analyse tous les projets qui lui sont soumis afin d’identifier précisément ceux qui peuvent en l’état être financés et ceux qui devront être peaufinés afin d’envisager l’obtention d’un crédit bancaire.

La Siagi a mis en place de nombreux outils et services permettant d’envisager au mieux votre besoin en financement. Siagnostic est en quelques sortes un baromètre financier permettant de prévenir les risques et d’alerter l’entreprise artisanale en cas de difficultés. La Siagi aide au niveau de la médiation auprès des banques ou encore à la gestion d’une éventuelle procédure de contentieux en cas de difficultés de remboursement de vos échéances. Enfin, la Siagi propose aux banques une garantie financière qu’elle gère grâce à un fond de garantie mutuel.

Quelques conseils

Afin d’obtenir un financement il sera la plupart du temps indispensable de pouvoir justifier d’un apport personnel. ce dernier augmentera la confiance de vos financeurs et vous permettra de financer votre fond de roulement.

En dehors des crédit bancaires, vous pouvez également accéder à des prêts d’honneurs (renseignements auprès de votre chambre des métiers), des avances remboursables (le plus souvent ce sont des aides départementales ou régionales, renseignements auprès de votre chambre des métiers) et diverses exonérations sociales et fiscales. L’obtention de ces diverses aides est assujettie à votre situation sociale, votre localisation et aussi à la nature de votre projet.

Sachez également que la Siagi n’est pas le seul organisme à favoriser l’accès au crédit immobilier, c’est également le cas de l’agence OSEO ou encore de la SOCAMA.

En savoir Plus

Dans la même rubrique

  • Selon l’étude 2018 du syndicat de surveillance Artisanté, il semblerait que 39% des professionnels des professions artisanales se déclarent en mauvaise santé. Les intéressés mettent en avant les (...)
  • Au cours des mois précédents nous avons commis plusieurs articles sur les assurances. Soucieux de vouloir clarifier et simplifier la lecture du blog, nous allons tacher dans cet article de (...)
  • TRÈS PETITES ENTREPRISES EN RÉGIME MICRO : à compter de 2006, suppression de la déclaration n° 2042 P ... Jean-François Copé, ministre délégué au Budget et à la Réforme de l’État, porte-parole du (...)