La maison écologique, l’avenir de l’habitat

vendredi 2 août 2019

Une maison écologique ou durable est un logement qui utilise efficacement les ressources et l’énergie avec un impact minimal sur l’environnement. Le principe prépondérant du logement durable est de s’assurer qu’il favorise une meilleure qualité de vie et implique moins de déchets, une meilleure fiabilité, moins d’impacts environnementaux sur le cycle de vie, moins d’entretien et plus de réutilisation. Ce sont là quelques-unes des façons qui sont utilisées pour rendre une maison plus durable.

Rendre nos maisons durables est une tâche simple et il n’est pas nécessaire de se causer beaucoup d’inquiétudes pendant ou après la construction. Si une maison est déjà construite, de nombreuses améliorations sont nécessaires pour la rendre plus durable. Certains sont immédiats, mais bon marché, tandis que d’autres prennent plus de temps et sont plus coûteuses. Pour les maisons neuves, il y a tellement de façons de les concevoir de manière écologique. La plupart de ces aspects de durabilité sont applicables lors de la rénovation ou de la construction d’un nouveau bâtiment. Voici plus de 30 façons novatrices de construire une maison écologique.

Isolation des murs, du sol et du plafond

Sans aucun doute la base. L’isolation aidera à économiser de l’argent sur les factures d’énergie et à rendre la maison plus confortable parce que l’isolation empêchera la chaleur d’entrer et de sortir de la maison. Il maintiendra une température intérieure confortable quelle que soit la température extérieure. L’isolation permet d’équilibrer la température en hiver comme en été.

Installez des fenêtres à double vitrage

Les fenêtres à double vitrage aident à isoler la maison, la rendant plus fraîche l’été et plus chaude l’hiver. On peut aussi bien utiliser des rideaux d’occultation thermique au lieu de fenêtres à double vitrage au cas où elles seraient trop coûteuses.

Profitez du soleil

Il est écessaire de bien calculer l’orientation de votre nouvelle maison pour un ensoleillement optimum. Il s’agit de concevoir des systèmes de chauffage solaire passif et d’utiliser pleinement l’éclairage diurne. Grâce à l’utilisation de l’énergie solaire passive, les fenêtres peuvent laisser passer l’énergie et la chaleur absorbée, ce qui réduit le besoin de chauffer la maison pendant les périodes froides comme l’hiver. Il est nécessaire de demander conseil à l’architecte lors de la conception

Choisissez des appareils électroménagers plus éconergétiques

L’échange des appareils électriques ordinaires avec des produits certifiés économes en énergie est hautement souhaitable pour une maison durable.

Sélection de matériaux de construction non toxiques

Les matériaux de construction non toxiques réduisent les impacts environnementaux de la maison sur le cycle de vie.

L’utilisation de matériaux locaux

L’utilisation de matériaux disponibles localement est appropriée pour réduire la dégradation de l’environnement pendant le transport.

Minimiser le gaspillage des ressources

Pendant la construction, le recyclage des déchets peut être fait pour réduire autant que possible l’accumulation de déchets. Par exemple, les matériaux peuvent provenir de produits démolis qui ont été recyclés.

Utilisation de sources d’électricité renouvelables

Cela se fait par l’installation d’un petit système éolien turbide, de panneaux photovoltaiques ou d’un microsystème hydroélectrique. Il est également recommandé de choisir la compagnie d’électricité qui produit des sources d’énergie renouvelables.

Projetez vous dans le futur pour concevoir votre maison

Essayez au possible de vous projeter dans la maison idéale pour longtemps. ce qui dès sa phase de conception vous permettra d’éviter des travaux supplémentaires à l’avenir.

La sélection d’une flore locale ou indigène pour l’aménagement paysager et la décoration intérieure est un élément essentiel

Il rendra la maison belle et attrayante, tout en créant un environnement durable et parfaitement écologique. Les plantes agissent également comme purificateurs d’air naturels.

Installation de panneaux solaires et de murs régulateurs de température

Cela rendra la maison plus écologique et la rendra plus fraîche. L’investissement est important mais vous le rentabilisez en moins de 10 ans généralement.

Mise en place d’ampoules à économie d’énergie dans la maison

Le remplacement des ampoules à incandescence par des lampes fluorescentes compactes ou des ampoules LED permet d’économiser de l’énergie.

Composter les déchets de cuisine

Le compost pour les déchets de cuisine aidera à réduire la quantité de déchets ménagers dans les décharges et à réduire les coûts associés à la collecte des déchets.

Utilisation de papier toilette biologiques

L’utilisation du linge de coton représente près de trente pour cent de l’utilisation mondiale d’insecticides. Le passage au coton biologique ou au bambou est plus durable et plus efficace.

Utilisation de fenêtres éconergétiques

Les fenêtres éconergétiques garderont la maison fraîche pendant l’été et chaude pendant l’hiver grâce à leur isolation adéquate.

Plantation de plantes araignées dans la pièce

Les plantes araignées (Chlorophytum comosum) sont connues pour la purification de l’air, elles sont plantées dans les chambres, et elles aideront à purifier l’air. Idéales aussi dans la salle de bain.

Créer une maison passive

Une maison qui a une conception passive permet aux pièces de se rafraîchir et à se chauffer naturellement ; Obtenir une maison passive c’est mettre toutes les chances de notre côté. Excellente orientation, ventilations appropriées ... cette maison facilitera les rayons du soleil en saison froide et sera capable de se rafraîchir pendant la saison chaude. La maison peut également être conçue pour recevoir plus de lumière naturelle que la lumière artificielle, ce qui réduit les coûts globaux d’électricité.

Concevoir pour créer un microclimat

La conception doit permettre une ventilation légère dans un climat chaud et sec. La maison doit également être bien isolée et avoir un bon accès au soleil en hiver.

Concevoir pour une belle vie

S’assurer que la maison a l’intention de s’inscrire dans le temps. Les matériaux doivent être vigoureux et durables, et facilement recyclables. La maison doit également s’adapter à l’évolution des besoins sans encourir le coût de l’agrandissement ou de la rénovation d’un bâtiment à l’avenir.

Création d’un chauffage et d’un refroidissement efficaces sans l’achat de climatiseurs

On peut le faire à l’aide de rideaux et de stores et en colmatant les fuites. Profitez également de la chaleur du soleil et de l’ombre pour obtenir un excellent climat et une excellente isolation. Si vous devez acheter un climatiseur, vous devez également installer des ventilateurs de plafond pour augmenter l’efficacité du climatiseur.

Construisez des réservoirs d’eau pour recueillir l’eau de pluie

La collecte de l’eau de pluie dans des réservoirs pour la salle de bains et le jardin fait partie de l’efficacité de l’utilisation de l’eau. La collecte de l’eau de pluie aidera à réduire le gaspillage de l’eau courante, ce qui mènera à un mode de vie durable.

Utilisation de plantes tolérantes à la sécheresse pour l’aménagement paysager de l’environnement de la maison

Les plantes tolérantes à la sécheresse ont besoin de moins d’eau et peuvent survivre pendant la sécheresse, ce qui les rend belles toute l’année. Ils ont aussi une valeur esthétique.

Installation de robinets verrouillables

Fermer les robinets après usage permet d’éviter le gaspillage d’eau. S’assurer que les robinets sont fermés après utilisation permet d’éviter la mauvaise utilisation de l’eau et, à long terme, contribue à économiser sur les factures d’eau et donc à accroître la durabilité.

Installation d’un thermostat programmable

Les thermostats peuvent être utilisés pour surveiller la température de la maison, la gardant plus chaude ou plus fraîche quand elle n’est pas là.

Installez des toilettes à faible débit

Les toilettes à faible débit peuvent contribuer de manière significative à réduire le gaspillage d’eau par rapport aux toilettes traditionnelles qui utilisent 6 litres d’eau par chasse. En particulier, les toilettes à faible débit utilisent environ 4,5 litres ou moins par chasse.

Réutilisation des meubles

Outre l’achat de nouveaux meubles, on peut recycler les anciens pour économiser de l’argent et des arbres.

L’utilisation de peintures écologiques

L’utilisation de peintures à base de plantes ou à base d’eau autres que les peintures traditionnelles qui sont pleines de composés chimiques volatils fait partie de la construction d’une maison durable. Les peintures chimiques sont mauvaises pour la santé de l’occupant et entraînent une pollution de l’air.

Installation de puits de lumière dans la pièce

Les puits de lumière fournissent non seulement un bel éclairage, mais ils permettent également d’économiser de l’énergie, réduisant ainsi la consommation d’énergie.

Utilisation de matériaux de revêtement de sol durables

Les matériaux durables donneront au plancher un aspect attrayant et durable. L’utilisation de bambous est appropriée car ils poussent très vite et nécessitent une petite surface.

Dans la même rubrique

  • Pendant de nombreuses années l’installation de panneaux photovoltaïques faisait l’objet d’aides particulièrement attractives pour le particulier comme pour les professionnels. Entre les grilles (...)
  • Plus de 30 millions de tonnes de déchets de chantiers de bâtiment et 280 millions de tonnes de déchets des travaux publics (majoritairement des déblais), dont les 2/3 sont recyclés, sont produites (...)
  • La technologie d’éclairage LED constitue actuellement un incontournable. Ses nombreux avantages et ses caractéristiques lui permettent, en effet, d’être plus adapté au mode de vie actuel. Si vous ne (...)