Les beaux hôtels à Paris, le George V

mercredi 22 mai 2019

Après 70 ans de fonctionnement et de nombreuses campagnes de rénovation, l’Hôtel George V avait perdu son âme et une grande partie de sa substance. Sa restauration, réalisée au tournant du millénaire (1999-2001), a été symbolique à bien des égards, notamment dans son budget ; il s’agissait, à l’époque, d’un bâtiment de 33 000 m² destiné à accueillir 235 chambres et suites, le plus important budget engagé au tournant des années 2000 : 80 millions d’euros.

Une restauration laissée à des experts

Le propriétaire du George V a eu cette incroyable intuition qu’il serait possible de réaliser un véritable palais dans le tissu urbain de Paris d’une telle condition pour restaurer l’unicité et la fonctionnalité de ce bijou sans hésiter à créer un lieu excessivement luxueux. Responsable de l’architecture et du design d’intérieur, Richard Martinet et son équipe ont conçu le projet, qui comprenait l’aménagement des espaces communs et des espaces, la décoration étant confiée à Pierre-Yves Rochon qui a réalisé les éléments du style en coordination avec AFFINE DESIGN. Les plus grands artisans ont travaillé à la réalisation du projet.

Histoire du George V

Auparavant, une étude historique de George V a permis à AFFINE DESIGN de comprendre son origine. Né à la fin des années 1920 avant la Grande Dépression, le projet original a été confié à deux architectes, l’américain Wiboo et le français Lefranc, qui ont construit ensemble ce palais dont la dualité est liée aux références de leurs deux cultures. Le premier, Wiboo, a été profondément influencé par les hôtels de luxe d’Amérique du Nord, l’image de ceux de Chicago et de New York dont le vocabulaire architectural reflète les nouveaux modes de vie. En témoignent les espaces publics qui contiennent une immense galerie, une coupole, une grande cour, de grands arcs dans le hall d’entrée et des fenêtres magistrales au rez-de-chaussée. Le second, Lefranc, était attaché aux décorations de style Art Déco typiquement parisien - la porte d’entrée et la porte de motifs soigneusement restaurée - mais aussi aux chefs-d’œuvre de l’artisanat des années 1920, tels que les bas-reliefs sculptés et les médaillons.

Un travail d’architecture millimétré

Un inventaire raisonné du Georges V a été réalisé avec l’aide de la Direction du Patrimoine et du conservateur des bâtiments privés parisiens, même si le bâtiment n’est que partiellement classé. Ce travail d’approche, réalisé avec AFFINE DESIGN, a répertorié et classé par ordre d’importance chaque élément du décor intérieur, afin que la restauration ne s’éloigne pas de l’esprit original. Pour le gros œuvre lui-même, l’ABF et la Drac (Direction Régionale des Affaires Culturelles) ont été sollicitées pour apporter leur aimable concours à la réalisation d’une cloison à trois segments : boiserie extérieure, restauration des façades et espaces intérieurs. Cette base établie, il a été décidé de conserver, à titre de référence, la couche Art Déco historique manifeste. Quant à la structure elle-même, AFFINE DESIGN a décidé de renouer avec la cloison originale des architectes Lefranc et Wiboo, en raison de la qualité de sa conception et de ses espaces parfaitement dimensionnés, dans lesquels le programme du groupe Four Seasons est bien inscrit. Cependant, des travaux de soutènement ont été nécessaires pour abriter la piscine, le spa et une cave à vin, atouts d’excellence du palais. C’est ainsi qu’ont suivi les travaux techniques sensibles de stabilisation du sous-sol, du fait même que l’hôtel à Paris est situé sur une ancienne carrière de calcaire aux voûtes impressionnantes.

Les travaux de rénovation se sont déroulés selon deux axes :

  • Nettoyage et dégagement du bâtiment pour retrouver son esthétique d’origine, et restauration de tout ce qui pouvait l’être ; en architecture, cela comprenait les façades et les boiseries à l’extérieur, les sculptures et les médaillons à l’intérieur.
  • Une fois la cohérence originale trouvée, le travail a consisté à revisiter les principaux éléments historiques pour les intégrer dans un scénario contemporain et permettre au George V de devenir un palais du XXIe siècle.

Adresse : 31 Avenue George V, 75008 Paris

Découvrir aussi : Créateur d’hôtels à Paris

Dans la même rubrique

  • Le 3 avril prochain, les professionnels indépendants éliront les administrateurs de caisse du RSI. La réforme du Régime social des indépendants prendra alors tout son sens puisque les représentants (...)
  • Toutes les enquêtes menées auprès des chefs d’entreprises et notamment des artisans ces dernières années, montrent que le principal obstacle au développement de leur activité reste le poids excessif des (...)
  • Le maître mot de tous les candidats à l’élection présidentielle 2007 est "relance". Relance de l’économie, relance des mesures sociales, relance de la politique de répression ... tous les thèmes sont (...)
  • A l’aube du XXIe siècle, l’artisanat se crée une nouvelle image. Certains métiers traditionnels se transforment ou se diversifient grâce aux nouvelles technologies. Et parallèlement, le développement (...)
  • Darchitectura s’est vu confié en 2017/2018 la réalisation des parties architecturales intérieure et exts. Il en découle un espace novateur dans le monde hôtelier. On retrouve une ambition (...)
  • Ce vendredi 2 juillet à 10 h 30, ils seront nombreux au rocher de la lutte, sur le boulevard Jean-Jaurès à Carcassonne avant d’être reçus en préfecture. Avec cette manifestation départementale, les (...)