Que faire avec une cuve à fioul hors d’usage

jeudi 4 mars 2021

Hors d’usage, vous ne pouvez pas tout simplement abandonner votre cuve à fioul. Elle peut être à l’origine d’un danger comme une explosion bien que le fioul soit peu inflammable. Une cuve vide ou presque vide accumule du gaz. Aussi, son abandon a un impact négatif sur l’environnement. Avant de décider de ce que vous allez faire de votre cuve à fioul, il est important de connaitre certains détails à propos des cuves hors d’usage. Il est d’ailleurs à noter qu’il existe une loi en vigueur concernant les règles de sécurité des cuves ayant fait l’objet de stockage de produits pétroliers.

Quelle loi régit l’abandon d’une cuve ?

Selon l’article 28 de l’arrêté du 1er juillet 2004, TITRE II portant sur les règles de stockage :

« Tout abandon (définitif ou provisoire) d’un réservoir doit faire l’objet de dispositions conduisant à éviter tout risque de formation de vapeurs :

  • Vidange, dégazage et nettoyage ;
  • Comblement du réservoir (le produit utilisé pour la neutralisation doit recouvrir toute la surface de la paroi interne et nettoyage) ;
  • Ou retrait de celui-ci

L’entreprise qui intervient dans ce cadre fournit un certificat à l’utilisateur garantissant la bonne exécution des opérations d’inertie citées ci-dessus.

Si l’abandon est consécutif à la modification de l’installation de chauffage, il appartient à l’entreprise intervenante de respecter ces dispositions. »

Il est important de veiller à l’état de votre cuve à fioul même si elle n’est plus utilisée. Non seulement pour se conformer à la loi, mais encore pour veiller à la sécurité humaine et environnementale. Les vapeurs qui se forment dans ces cuves qui sont soumises à l’abandon peuvent constituer de réels dangers. C’est d’ailleurs dans ce sens qu’il est exigé par la loi de disposer d’un certificat indiquant les opérations effectuées sur cette dernière, pour une neutralisation, mais il est aussi requis de disposer d’un certificat d’abandon et d’un bordereau de suivi des déchets pour un enlèvement définitif de la cuve, avant de l’envoyer vers un centre de traitement de déchet agréé.

Dégazage et neutralisation : deux étapes indispensables pour une cuve hors d’usage

Une opération de dégazage doit précéder une action de neutralisation d’une cuve à fioul inutilisée. En effet, lorsque la cuve est vide ou quasi vide, de la vapeur se forme à l’intérieur. Ces deux opérations doivent être effectuées par un professionnel, comme requis par la loi afin de disposer d’un certificat valable. Une fois le dégazage terminé, au maximum après 48h, la neutralisation doit être effectuée. Ce procédé consiste à faire en sorte que la cuve reste inutilisable en procédant au remplissage de cette dernière par du sable, de la terre ou encore du béton, conseillé surtout pour les cuves enterrées. Pour les cuves hors-sol, certaines propriétaires choisissent d’en faire usage comme réservoir d’eau de pluie.

Quelques détails sur le dégazage de votre cuve à fioul

Quelle que soit la taille de votre cuve, une opération de dégazage doit toujours être effectuée par un professionnel certifié. C’est une opération qui nécessite de prendre une certaine précaution du fait de la suspension de gaz sur les parois qui est très inflammable. Si le contenu de gaz est faible, une simple opération de ventilation peut suffire à dégazer la cuve, dans le cas contraire il faut procéder à une aspiration. Il faut cependant souligner qu’avant de faire cette opération, il est indispensable de vider entièrement la cuve et de se débarrasser de tous les résidus. Une fois le dégazage terminé, une cure est effectuée. Pour vérifier que la cuve ne contient plus de gaz, un explosimètre est utilisé.

Quelques détails sur la neutralisation de votre cuve à fioul

L’action de neutralisation de la cuve doit être effectuée dans un délai de 48h. Passé ce délai, des vapeurs peuvent à nouveau se former sur les parois. La neutralisation est facile puisqu’il suffit de remplir la cuve par un élément solide inerte, généralement utilisée pour les cuves enterrées. Une fois remplie, la cuve est hors danger. Pour une cuve hors-sol, le professionnel procède parfois au découpage de cette dernière en évitant d’utiliser un matériel qui génère de la flamme ou de la fumée.

Le dégazage de votre cuve à fioul se résume au processus d’élimination de gaz qui se forme à l’intérieur lorsqu’elle n’est plus utilisée et qu’elle est vide ou presque vide. Seul un professionnel peut intervenir à cette action pour respecter les normes requises par la loi et pour la délivrance d’un certificat. Le tarif de dégazage peut varier d’un prestataire à un autre et selon le volume de votre cuve. Avant d’effectuer ce processus, vous pouvez faire une demande de devis.

Ne passez pas à côté

  • Dépannage Plomberie

    Plombier dépannage urgent à domicile Une fuite, un accident ? Dépannage urgent pour vos problèmes de plomberie ... Des résultats garantis : dépannage plomberie ou installation de qualité. Trouvez un (...)
  • Bâtiment / TP Plombier chauffagiste

    La plupart des gens connaissent bien les plombiers qui viennent chez eux pour dégager un drain obstrué ou réparer une toilette qui fuit. Les plombiers, les poseurs de canalisations, les tuyauteurs (...)

A voir aussi sur le site

Dans la même rubrique

  • À l’usure du temps, les revêtements de votre salle de bain peuvent être endommagés et pas très esthétiques, mais vous êtes parfois réticent face à la nécessité de changer le revêtement des murs de votre (...)
  • Si vous manquez d’espace dans votre maison, des travaux d’extension de maison s’imposent à vous. Ce projet d’agrandissement de votre maison vous permettra de disposer d’espaces supplémentaires. (...)
  • Dans cet article nous vous donnons de nombreux conseils qui vous aiderons à faire les bons choix lors de l’achat de vos huisserie, portes, fenêtres et vélux. Comment choisir une bonne porte ? Un (...)
  • La construction de muret est la base de la maçonnerie classique. Il faut être très minutieux pour réussir un bon alignement et un bon aplomb. L’outillage le plus important pour cela reste bien entendu (...)