Qu'est ce qu'un médailleur ?

Le médailleur est en premier lieu un artisan créateur de médailles (baptême, anniversaire, communion, compétitions sportives), parfois aussi de pièces de monnaie mais aussi de diverses pièces uniques et outils spécifiques. Le médailleur est donc en quelques sortes un sculpteur ou un graveur mais il dispose d'outil spécifiques, lui permettant de travailler sur des supports tout aussi spécifiques, souvent en acier ou en laiton.

Si certains médailleurs utilisent aujourd'hui des techniques modernes de gravure, notamment avec l'usinage laser, les orthodoxes utilisent eux burins, ciselets, pantographe, onglettes ... pour réaliser des pièces absolument uniques. Notons tout de même que les artisans utilisant aujourd'hui le fraisage numérique par laser, ont besoin afin de proposer une finition excellente, de terminer le travail à la main.

Certains médailleurs sont particulièrement célèbres (Pierre-Alexandre Morlon, Oscar Roty ...), soit par la reconnaissance de leur précision et leur créativité, soit plus simplement parce que leurs créations circulent dans toutes les mains comme les pièces de monnaie par exemple.

Devenir médailleur

A priori pour devenir médailleur il vous faudra avoir une bonne mùaîtrise du dessin, un sens artistique aigu et un amour des matières et plus particulièrement du métal.

Généralement le cursus à suivre pour devenir médailleur commence par un CAP en 3 ans liés aux métiers de la gravure, ou à celui de bronzier. Le cursus peut ensuite être complété par un BMA en orfèvrerie ou une formation aux métiers d'art option métal à l'école Boulle. Ces enseignements peuvent être envisagés sous la forme d'un contrat d'apprentissage.
Notez également qu'il existe des formations non diplômantes permettant de s'initier dans les techniques de gravure et de ciselure.

Zoom sur un médailleur professionnel

médaille de bapteme

Anne Kirkpatrick, artiste scuplteur et médailleur est pationnée d'Art religieux. Elle réalise de granes statues, des bustes et créée des modèles de médailles de baptême.

« Pour les médailles, je commence avec de la pâte à modeler. J’aime lui donner une forme comme pour attirer ma pensée vers mes mains. Si la courbe d'un visage m'émeut, je sens qu'il faut la respecter. S'agirait-il de ce mystère qu'est l'Art ? Rien n'est sûr. Mais lorsque le visage est enfin là, il m'est soudain familier. C'est comme si je le reconnaissais ».

Vous pourrez découvrir ses créations et en savoir plus sur l'artiste sur son site www.annekirkpatrick.com.