L’assurance décennale artisan, un indispensable pour les professionnels du bâtiment

vendredi 8 décembre 2023

La construction et la rénovation de bâtiments sont des travaux engageant la responsabilité des artisans en termes de garantie et d’authenticité. L’assurance décennale artisan est une garantie essentielle qui sert à protéger ces professionnels durant dix ans contre les dommages pouvant compromettre la solidité ou la qualité de leurs ouvrages rendant l’édifice inutilisable. Dans cet article, nous vous présentons ce qu’est l’assurance décennale artisan ainsi que les éléments importants à prendre en compte lors de la souscription à un tel contrat.

Qu’est-ce que l’assurance décennale artisan ?

L’assurance décennale est une garantie légale qui vise à protéger les maîtres d’ouvrage contre les défauts de construction constatés sur leurs réalisations pendant une période de dix ans suivant la réception des travaux. Cette assurance couvre généralement tous les dommages liés à la structure et à la résistance des bâtiments (gros œuvre, charpente, étanchéité, etc.).

Les obligations légales liées à ce type d’assurance professionnelle

La loi Spinetta de 1978 rend obligatoire la souscription d’une assurance décennale pour tous les professionnels du bâtiment, qu’il s’agisse d’un architecte, d’un maître d’œuvre, d’un constructeur, d’un entrepreneur ou encore d’un promoteur immobilier. Cette obligation concerne aussi bien les travaux neufs que les rénovations, dès lors qu’ils impactent la solidité de l’ouvrage ou qu’ils le concernent. Afin d’être en conformité avec la loi, il est ainsi indispensable pour chaque artisan du bâtiment de souscrire à une assurance décennale avant le début des travaux.

Quels artisans sont assujettis à l’assurance décennale ?

L’assurance décennale concerne un large éventail d’artisans opérant dans le secteur du bâtiment. Cette assurance est obligatoire pour tous les professionnels impliqués dans la construction ou la rénovation d’un bâtiment, dès lors que leurs travaux sont susceptibles d’affecter la solidité de l’ouvrage ou de le rendre impropre à sa destination. Voici quelques exemples de corps de métiers concernés :

  1. Les maçons : Ils réalisent les fondations, les murs, les cloisons et sont donc essentiels à la solidité et à la stabilité de la structure.
  2. Les charpentiers : Leur travail sur la charpente est crucial pour la durabilité et la sécurité de la construction.
  3. Les couvreurs : Ils assurent l’étanchéité et la protection du bâtiment contre les intempéries.
  4. Les plombiers : Ils interviennent sur les installations sanitaires et de chauffage, des éléments importants pour le confort et la fonctionnalité du bâtiment.
  5. Les électriciens : Leur travail sur l’installation électrique est vital pour la sécurité des occupants et le fonctionnement du bâtiment. Si vous désirez en savoir plus sur les garanties pour les électriciens, consultez cette adresse : https://pro.april.fr/assurance-artisans-activite-professionnelle/rc-decennale-artisan-electricien.
  6. Les menuisiers : Ils s’occupent de la pose de fenêtres, de portes et d’autres éléments qui peuvent affecter l’isolation et la sécurité du bâtiment.
  7. Les chauffagistes : Leurs installations doivent garantir la sécurité et l’efficacité énergétique du bâtiment.
  8. Les entreprises de gros œuvre : Elles réalisent des travaux qui affectent directement la structure et la solidité du bâtiment.
  9. Les architectes et maîtres d’œuvre : Bien qu’ils ne soient pas des artisans à proprement parler, leur responsabilité dans la conception et la supervision des travaux les rend également concernés par l’assurance décennale.

Il est important de noter que cette liste n’est pas exhaustive. Tous les professionnels du bâtiment qui interviennent de manière significative sur la construction ou la rénovation d’un ouvrage doivent souscrire à une assurance décennale. Cette obligation vise à protéger à la fois les professionnels et leurs clients contre d’éventuels dommages ou malfaçons pouvant survenir après la livraison des travaux.

Les garanties offertes par l’assurance décennale

L’objectif principal de l’assurance décennale est de couvrir les dommages pouvant survenir pendant les dix années suivant la réception des travaux. Parmi les garanties généralement offertes par ce type de contrat, on peut citer :

  • La garantie de parfait achèvement : elle impose à l’artisan de réparer tous les désordres qui apparaissent dans l’année qui suit la réception des travaux, quels que soient leur nature et leur importance ;
  • La garantie biennale (garantie de bon fonctionnement)  : elle oblige l’artisan à prendre en charge les problèmes affectant les éléments d’équipement dissociables du bâtiment (radiateurs, volets roulants, etc.) pendant une durée de deux ans après la réception des travaux ;
  • La garantie décennale  : elle vise à protéger le maître d’ouvrage contre les dommages compromettant la solidité de l’ouvrage, rendant celui-ci inhabitable ou affectant les éléments d’équipement indissociables du bâtiment (canalisations encastrées, par exemple) pendant une durée de dix ans suivant la réception des travaux.

Les exclusions de l’assurance décennale artisan

Toutefois, il est important de noter que l’assurance décennale ne couvre pas tous les dommages. Sont généralement exclus :

  • Les malfaçons et désordres résultant du défaut d’entretien ou de l’utilisation inappropriée du bien par le propriétaire ;
  • Les sinistres relevant de la garantie décennale mais qui ont été occasionnés par un événement extérieur au chantier (catastrophe naturelle, acte de vandalisme, etc.) ;
  • Les travaux réalisés sur un ouvrage non assujetti à la garantie décennale (par exemple, des travaux de peinture ou de décoration).

Comment souscrire à une assurance décennale ?

Pour souscrire à une assurance décennale artisan, la démarche est relativement simple :

  1. Comparer les offres : il est recommandé de comparer les différentes offres proposées par les compagnies d’assurance afin de trouver celle qui convient le mieux à votre activité. Pour cela, vous pouvez utiliser des comparateurs en ligne ou consulter directement les sites des assureurs pour obtenir des devis personnalisés ;
  2. Vérifier les garanties : avant de signer le contrat, assurez-vous que les garanties offertes correspondent bien à vos besoins et aux exigences légales en matière d’assurance décennale. Vérifiez également que le montant des primes et des franchise est adapté à votre situation ;
  3. Souscrire au contrat : une fois que vous avez choisi l’offre qui vous convient, il vous suffit de remplir les formalités administratives et de régler la première prime pour que votre assurance décennale soit effective.

Le coût de l’assurance décennale 

Le prix de l’assurance décennale artisan varie en fonction de plusieurs critères tels que :

  • La nature de l’activité exercée (maçonnerie, charpente, plomberie, etc.) ;
  • Le chiffre d’affaires de l’entreprise ;
  • Le nombre d’années d’expérience du professionnel ;
  • Les sinistres éventuellement déclarés dans le passé.

En moyenne, le coût annuel de cette assurance oscille entre 1 000 et 5 000 euros, mais peut être plus élevé pour certaines professions réputées plus « à risque » (gros œuvre ou travaux en hauteur, par exemple). Pour réaliser des économies, il est recommandé de comparer les différentes offres disponibles sur le marché et de choisir celle qui correspond le mieux à vos besoins et à votre budget.

La valeur ajoutée pour les professionnels du bâtiment

L’assurance décennale artisan, bien plus qu’une simple obligation légale, représente un pilier fondamental dans la sécurisation des activités des professionnels du bâtiment. Elle incarne une forme de garantie de qualité et de fiabilité, non seulement pour les artisans eux-mêmes, mais aussi pour leurs clients. En effet, cette assurance est le reflet d’un engagement professionnel sérieux et d’une volonté de fournir un travail durable et conforme aux normes en vigueur.

Un gage de confiance et de sérénité : Pour les maîtres d’ouvrage, choisir un artisan disposant d’une assurance décennale est un critère de sélection essentiel. Cela leur assure que tout désordre ou malfaçon survenant dans les dix ans suivant la réception des travaux sera pris en charge. Cette assurance est donc un élément clé dans la construction d’une relation de confiance entre l’artisan et son client.

Une protection contre les aléas du métier : Pour l’artisan, souscrire à une assurance décennale est synonyme de protection contre les risques inhérents à son métier. Les travaux de construction et de rénovation impliquent souvent des défis techniques et des imprévus. Avoir une assurance décennale est une manière de se prémunir contre les conséquences financières et juridiques d’éventuels dommages ou malfaçons.

Pour conclure on peut dire que l’assurance décennale est un dispositif indispensable qui va bien au-delà de la simple conformité légale. Elle représente une assurance de qualité et de durabilité pour les clients, tout en offrant aux artisans une protection essentielle contre les risques professionnels. En souscrivant à cette assurance, les professionnels du bâtiment démontrent leur engagement envers un travail de qualité et sécurisent leur activité sur le long terme.

Devis artisan gratuit

A voir aussi sur le site

  • Au cœur de la stratégie marketing pour les artisans

    Dans le secteur de l’artisanat en France, où le luxe et l’unicité sont à l’honneur, le marketing stratégique tient un rôle prépondérant pour fidéliser la clientèle tout en réalisant des bénéfices. D’où la (...)
  • Comment trouver un bon artisan ?

    Il n’est jamais aisé de trouver le bon artisan lorsqu’on a un besoin spécifique pour les travaux à la maison. Le coût de travaux est en général assez important et engageant, aussi il est important de (...)
  • Garantie décennale obligatoire pour quels travaux

    La garantie décennale est une assurance obligatoire pour les entreprises exerçant certaines activités liées à la construction. Elle couvre les dommages qui pourraient être causés par les travaux (...)
  • Choisir un serrurier

    Qui n’a jamais perdu ses clés à un moment donné, pour finalement les retrouver quelques heures/jours plus tard ? Malheureusement ce n’est pas toujours le cas et il se trouve que dans la majeure partie (...)
  • Trouver un artisan de confiance

    Traditionnellement, le bouche à oreille a pendant longtemps été le moyen le plus répandu de trouver un artisan pour effectuer des travaux à la maison. Pour tout un chacun, il est essentiel de trouver (...)

Dans la même rubrique

  • Découvrez comment trouver un bon serrurier, nos conseils vous aideront, espérons-le, à engager un serrurier fiable et digne de confiance. Nous couvrons ce que vous devez rechercher lorsque vous (...)
  • A l’heure de l’explosion des services de VTC et de la plateforme de mis en relation Uber, les taxis ont pris du plomb dans l’aile et la profession devient de moins en moins attrayante, d’une part de (...)
  • L’aménagement d’un jardin nécessite l’intervention d’un professionnel qui vous aidera à profiter d’un résultat de qualité. Bien qu’il soit possible de réaliser soi-même son projet d’aménagement, il est (...)
  • Êtes-vous à la quête d’un charpentier pas cher pour confier vos travaux de rénovation ou de construction ? La tâche est complexe en raison de la forte concurrence dans ce domaine. Voici comment vous (...)
  • Les interprètes et les traducteurs convertissent les informations d’une langue dans une autre. Les interprètes travaillent en langue parlée ou en langue des signes ; les traducteurs travaillent en (...)
  • Un plombier chauffagiste est une personne qui est spécialisée dans la mise en place et la réparation des systèmes de chauffage et de plomberie. Ils sont responsables de l’installation et de la (...)