Le métier d’artisan matelassier

mardi 26 octobre 2021

Il y a des professions dont on entend peu parler, c’est le cas de celle de matelassier. Ils ne sont plus très nombreux aujourd’hui à fabriquer des matelas "à l’ancienne", en laine et à la main, supplantés par les matelas industriels. Et pourtant on compte chaque année de nouvelles petites entreprises artisanales proposant ce type de matelas sur mesure.

L’artisan matelassier

L’artisan matelassier maîtrise généralement différents domaines d’artisanat d’Art. La décoration, la tapisserie, la menuiserie, la couture, le bourrelage ... L’expert en matelas devra donc trouver un maximum de compétences auprès d’artisans chevronnés mais aussi au cours de sa formation.
Le matelassier ne se contente pas d’assembler des éléments, il doit aussi connaître ses matières premières et donc bien entendu toutes les particularités de la conception.

Il n’existe pas de formation spécifique au métier de matelassier. Généralement ces derniers passent par un parcours de CAP de tapissier d’ameublement, puis par l’approfondissement des connaissances.

Des matériaux naturels de qualité supérieure

Les matériaux soigneusement sélectionnés qui entrent dans la fabrication des matelas et surmatelas artisanaux témoignent des merveilles techniques de la nature. Ils sont le produit d’un processus traditionnel, chacun d’entre eux étant lentement et minutieusement fabriqué à la main par des matelassiers qualifiés.

Les matelas sont composés de couches de matériaux naturels de qualité supérieure, dont seuls les meilleurs sont retenus. Chaque matériau est choisi pour ses propriétés spécifiques : la souplesse et la capacité d’absorption de la laine de mouton vierge, l’élasticité et la durabilité du crin de cheval "pure queue", la chaleur du cachemire, la fraîcheur du lin, et ainsi de suite, le tout travaillant de concert pour offrir un confort de literie inégalé.

Laine : un confort 100% naturel

Les matelas artisanaux sont constitués à 100 % de laine vierge, collectée sans cruauté auprès des meilleurs troupeaux de moutons. Cette laine souple, douce et aérée possède des propriétés hypoallergéniques, thermorégulatrices et absorbantes.

Rempli avec soin

Le dessus et les côtés des matelas sont en coutil de coton, viscose ou laine-viscose. Ils sont coupés sur mesure et assemblés en atelier avant d’être remplis. Le remplissage est effectué à la main afin de s’assurer que chaque matériau est uniformément réparti sur toute la surface du matelas.

Un travail artisanal minutieux

Une fois le matelas rempli, la couche supérieure de coutil est cousue à l’aide d’un point d’arrêt. Toute la surface du matelas est ensuite tuftée et cousue à la main sur les quatre côtés pour garantir que tous les matériaux restent bien enfermés.

Ne passez pas à côté

  • Métiers d’art Broderie, dentelle ...

    La dentelle brodée est un terme général pour une dentelle à l’aiguille qui est faite avec une aiguille et du fil sur un fond tissé, plutôt que sur un fond de filet (noué), ce qui donne ce qui est (...)
  • Vêtements / Cuir

    Conception et fabrication de vêtements, de chaussures, de lingerie, de chapeaux, de cravates, ou encore des spécialités comme la production de cuirs, la fabrication de vêtements professionnels, la (...)

A voir aussi sur le site

  • Salon Cousu de Fil Rouge

    Cette année, pour sa 5e édition, le salon Cousu de Fil Rouge devait réunir pendant deux jours et demi 50 exposants créateurs de mode, d’accessoires, de bijoux, d’objets, d’éléments décoratifs. (...)
  • Literie, comment faire le meilleur choix ?

    Pièce maitresse de la chambre à coucher, le lit est généralement l’espace où l’on débute et termine ses journées. Selon certaines études scientifiques, une personne passe en moyenne le tiers de sa vie dans (...)
  • Comment utiliser un pochoir

    Découvrez notre tutoriel qui vous montrera pas à pas comment réussir votre décoration au pochoir. Qu’est ce qu’un pochoir ? Selon la définition du dictionnaire, un pochoir est "un dispositif (...)

Dans la même rubrique

  • Travailleur manuel très sollicité aussi bien sur les chantiers qu’à domicile, le serrurier n’est nul autre que le professionnel qui s’occupe de la réparation et de l’installation des portes. Outre cela, (...)
  • Les métiers de carreleur et de moquettiste sont différents, mais ils sont tous les deux des soliers, souvent complémentaires, et devant travailler avec de nombreux autres corps de métier comme le (...)
  • Avec plus de 2 milliards de kilomètres effectués chaque année, l’ascenseur est sans aucun doute le moyen de transport le plus utilisé par les français. Cela représente tout de même quelque chose comme (...)
  • Ce n’est pas tous les jours que l’on utilise le terme " vitrier ", je suis même persuadé que certains ne savent pas ce que c’est ! S’il vous est arrivé de chercher un "magasin de verre" ou un "service (...)
  • Egalement connu sous le nom de serrurier-métallier, le métier de serrurier nécessite de suivre un parcours. Ainsi, devenir serrurier ne s’improvise pas. Bien au contraire, il faudra remplir un (...)