L’architecte paysagiste

jeudi 4 mars 2021

Les architectes paysagistes sont impliqués dans la planification et la conception des espaces verts. L’architecture paysagère n’a été reconnue comme une profession distincte qu’au début du XXe siècle. Cependant, elle est reconnue comme une profession unique dans la plupart des pays développés.

La formation

Les paysagistes doivent obtenir un BTSA (brevet technicien supérieur agricole) aménagements paysagers ou productions horticoles . Pour être paysagiste reconnu par le gouvernement il faudra rejoindre une des écoles suivantes : Ecole Nationale Supérieure du paysage (à Versailles) et Ecole d’architecture et du paysage (à Bordeaux), Institut National d’horticulture (à Angers), l’Ecole Supérieure d’architecture des jardins (à Paris), l’Ecole Nationale Supérieure de la nature et du paysage (à Blois).

En quoi consiste le métier ?

Les architectes paysagistes élaborent des plans de conception novateurs pour différents milieux de travail tels que les hôpitaux, les collèges, les parcs, les lieux publics et les propriétés récréatives, commerciales et résidentielles. Ils promeuvent des méthodes et des techniques pour sauvegarder l’environnement et participent à la sensibilisation des gens à l’environnement. Leurs services comprennent la restauration, la rénovation, l’entretien et la gestion des espaces verts historiques ou culturels.

Les architectes paysagistes fournissent une planification de la conception pour l’amélioration des paysages. Ils fournissent des plans qui combinent à la fois fonctionnalité et beauté. Ils offrent des services dans plusieurs domaines, notamment dans les zones rurales, urbaines et suburbaines. Ils fournissent des services pour l’infrastructure et l’entretien de projets gouvernementaux tels que les routes, les barrages, etc.

Un métier de conseil et de bon sens

Le travail de l’architecte paysagiste comprend l’inspection des sites et aide les clients à sélectionner la flore et la faune qui peuvent bien pousser sur leurs terres après avoir analysé le climat, le sol, le terrain et la région. Il aide également à entretenir les pelouses sur la propriété du client. Il propose également des méthodes d’irrigation adaptées au client. Ils recommandent des moyens de préserver les ressources naturelles et aident à la planification et à la conception de paysages écologiquement durables. Ils fournissent également au client un aménagement paysager tolérant aux courants d’air.

Employé ou à son compte ?

Les architectes paysagistes peuvent travailler pour des entreprises privées ou en tant que travailleurs indépendants. 19 % des architectes paysagistes sont des travailleurs indépendants. Les autres travaillent pour de nombreux types d’organisations. Par exemple, ils peuvent travailler pour une société de développement immobilier ou pour des municipalités pour la construction d’un aéroport.

Ils doivent créer un plan et un design détaillés qui comprennent la végétation, une nouvelle topographie, des allées et d’autres éléments comme des fontaines, des parterres de fleurs, etc. Ils conçoivent des collèges, des centres commerciaux, des maisons, des parcs, des terrains de jeux, des terrains de golf, etc. de manière à ce qu’ils soient non seulement beaux, mais aussi compatibles avec l’environnement.

Les architectes paysagistes analysent le système naturel des environs et étudient ensuite la conception du projet en question. Les éléments naturels tels que le climat, le sol, le drainage, la végétation, la lumière du soleil, etc. sont pris en compte dans un premier temps afin de pouvoir réaliser le rêve des clients. Leurs plans doivent avoir la capacité d’acquérir des changements et ils doivent être techniquement réalisables.

Comme ils doivent apporter des modifications à la conception avant de commencer le projet, la plupart des architectes paysagistes utilisent la simulation vidéo. Ils utilisent également la conception assistée par ordinateur afin de réaliser des plans et des dessins innovants. Par conséquent, les architectes paysagistes doivent également posséder des connaissances techniques. Afin de préparer les plans de conception pour les projets à grande échelle, ils utilisent la technologie des systèmes d’information géographique, qui est un système de cartographie informatique.

Les architectes paysagistes doivent passer la plus grande partie de leur temps de travail dans leur bureau à créer des plans, à préparer des modèles, à rechercher des idées innovantes, etc. Ils travaillent sur le site pour le reste de leur temps. Ils doivent visiter le site de temps en temps afin d’analyser et de vérifier le travail.

Ils doivent également rencontrer les clients et comprendre clairement leurs exigences. C’est pourquoi les architectes paysagistes doivent avoir d’excellentes compétences en matière de communication. La plupart d’entre eux reçoivent une excellente rémunération pour leurs services.

Ne passez pas à côté

  • Bâtiment / TP Jardinier paysagiste

    Les jardiniers paysagistes sont des artisans créatifs et manuels qui créent des jardins fonctionnels, beaux et relaxants pour toutes sortes de clients, qu’il s’agisse de collectivités locales, (...)

A voir aussi sur le site

Dans la même rubrique

  • Il est des métiers artisanaux peu connus du public et pour cause les savoirs sont de moins en moins transmis, les nouveaux artisans spécialisés sont de moins en moins nombreux, mais surtout, le (...)
  • ELIT Transports est une société lyonnaise dont la vision est de faire de votre voyage une expérience extraordinaire en vous fournissant le meilleur service de transport. Parmi les différents (...)
  • Egalement connu sous le nom de serrurier-métallier, le métier de serrurier nécessite de suivre un parcours. Ainsi, devenir serrurier ne s’improvise pas. Bien au contraire, il faudra remplir un (...)
  • Avec plus de 2 milliards de kilomètres effectués chaque année, l’ascenseur est sans aucun doute le moyen de transport le plus utilisé par les français. Cela représente tout de même quelque chose comme (...)
  • Les êtres humains ont depuis longtemps cherché à exploiter la hauteur dans leurs habitations. Si aujourd’hui on n’y prend plus vraiment garde et que les ascenseurs prennent toute leur dimension quand (...)