Renforcement des liens entre l’APCM et les centres de gestion de l’artisanat

jeudi 20 juillet 2006

A l’occasion de l’assemblée générale de l’APCM, Alain Griset, président de l’APCM, et Dominique Moulard, président de la FFCGEA, ont signé une convention pour renforcer les liens entre les chambres de métiers et de l’artisanat et les adhérents de la FFCGEA que sont les centres de gestion de l’artisanat.

La FFCGEA a pour mission de fédérer, d’accompagner et de représenter les associations de gestion et de comptabilité et les centres de gestion et d’économie de l’artisanat. Une majorité des centres adhérents ont été initiés par les chambres de métiers et de l’artisanat pour permettre aux entreprises artisanales d’être accompagnées, en tenant compte de leurs spécificités.

Plus de 30 000 entreprises artisanales bénéficient aujourd’hui de l’expérience et de l’expertise de ces centres adhérents en matière d’accompagnement. Ceux-ci constituent un outil important au service de leur développement.

Par cette convention, l’APCM fait de la FFCGEA son interlocutrice privilégiée pour le secteur des associations de gestion et de comptabilité et des centres de gestion. Point phare de cette convention, les deux structures s’engagent, entre autre, à travailler à l’élaboration d’un observatoire de l’artisanat, indicateur fiable de la situation des entreprises

source : APCM 06/2006

Dans la même rubrique

  • Le maître mot de tous les candidats à l’élection présidentielle 2007 est "relance". Relance de l’économie, relance des mesures sociales, relance de la politique de répression ... tous les thèmes sont (...)
  • Lorsque vous vous préparez à déménager, il y a tant de choses à faire ! De la planification à l’exécution, beaucoup de choses peuvent potentiellement être facteurs de stress. D’un autre côté, s’inquiéter (...)
  • Que vous partiez de zéro ou que vous rénoviez votre lieu de travail, obtenir des conseils d’experts pour faire le bon choix à long terme pour des éléments fondamentaux comme les bureaux optimisera la (...)
  • Après 70 ans de fonctionnement et de nombreuses campagnes de rénovation, l’Hôtel George V avait perdu son âme et une grande partie de sa substance. Sa restauration, réalisée au tournant du millénaire (...)