Artisans, élisez vos représentants au sein du RSI

vendredi 17 mars 2006

Le 3 avril prochain, les professionnels indépendants éliront les administrateurs de caisse du RSI.

La réforme du Régime social des indépendants prendra alors tout son sens puisque les représentants élus auront pour mission de gérer et de moderniser les systèmes de l’assurance maladie et de retraite. Cette réforme conduira à la mise en place de services adaptés aux besoins et contraintes des assurés, ces derniers devenant ainsi acteurs de leur protection sociale.

C’est dire l’enjeu de la mobilisation des 3,5 millions de personnes concernées. Les indépendants, actifs et retraités, recevront leur matériel de vote à la fin du mois de mars. Ils voteront par correspondance pour l’une des listes de candidats proposées dans leur région.

Les régimes de sécurité sociale des travailleurs indépendants non agricoles ont été créés en 1949 pour l’assurance vieillesse, invalidité et décès des artisans et des commerçants et en 1966-1970 pour l’assurance maladie et maternité des artisans, commerçants et professions libérales. Les élus des caisses nationales de ces trois systèmes (CANAM, BIO et CANCAVA), qui assurent l’assurance sociale de quelque 3. 5 millions de personnes, sont à la source du démarrage de cette association et laissent place à une unité : le Régime de Sécurité sociale des indépendants (RSI).

Dans la même rubrique

  • Darchitectura s’est vu confié en 2017/2018 la réalisation des parties architecturales intérieure et exts. Il en découle un espace novateur dans le monde hôtelier. On retrouve une ambition (...)
  • Ce vendredi 2 juillet à 10 h 30, ils seront nombreux au rocher de la lutte, sur le boulevard Jean-Jaurès à Carcassonne avant d’être reçus en préfecture. Avec cette manifestation départementale, les (...)
  • Toutes les enquêtes menées auprès des chefs d’entreprises et notamment des artisans ces dernières années, montrent que le principal obstacle au développement de leur activité reste le poids excessif des (...)
  • Après 70 ans de fonctionnement et de nombreuses campagnes de rénovation, l’Hôtel George V avait perdu son âme et une grande partie de sa substance. Sa restauration, réalisée au tournant du millénaire (...)