Comment construire un poulailler

mercredi 9 décembre 2020

Le désir de mener une vie plus durable et plus écologique a incité de nombreuses personnes à installer leur propre poulailler à la maison pour pouvoir déguster des œufs frais de qualité. Pour une famille d’environ quatre membres, cinq ou six poules suffisent. Cependant, ces animaux doivent vivre dans un espace adapté à leurs besoins.

Après m’être plongé un moment sur Internet, parcourant diverses communautés d’amateurs de poules, à la recherche d’idées ingénieuses sur la façon de construire un poulailler, nous avons trouvé un véritable expert en la matière ! Lisez la suite et ne manquez pas les détails.

Définir la taille et l’emplacement de l’espace

L’espace idéal pour installer le poulailler doit correspondre au nombre de poulets dont vous disposez. Si vous avez cinq ou six poules, avec 4 mètres carrés, vous aurez assez d’espace pour elles et elles seront très confortables.

Il faut toujours réfléchir à l’endroit où vous allez mettre votre enclos, car si votre lieu a une exposition plein sud, il est préférable de le mettre dans une direction nord pour que vos poules soient plus fraîches en été. Si au contraire elle est plein nord, ils doivent être orientés vers le sud pour pouvoir profiter des rayons du soleil et pour que les poulets ne gèlent pas en hiver.

La construction du poulailler

La fabrication d’un poulailler se compose de plusieurs phases et parties que vous devez réaliser petit à petit. Prenez-en note !

1- Lorsque vous clôturez la basse-cour, vous devez savoir que les poules volent et sautent beaucoup, il est donc pratique de délimiter tout le contour et le toit avec un grillage métallique pour les empêcher de s’échapper et d’entrer, ainsi que pour éviter tout prédateur, comme les chats, les renards, les fouines ...

2- Pour fermer l’espace, vous pouvez utiliser des poteaux en bois autoclavé. C’est l’option la plus simple et la plus économique, car une fois que les poteaux sont ancrés au sol, le treillis peut être fixé à l’aide de vis et de rondelles.

Pour rendre l’enclos plus solide, vous pouvez relier certains poteaux, ce qui rend la structure plus durable et plus fiable. La porte d’accès à l’enceinte peut être faite de bois au moyen de lattes, laissant la partie centrale libre de la "fermer avec un grillage".

3- Vous devez garder à l’esprit que vous devez diviser l’espace en deux parties, d’une part à l’extérieur pour qu’elles puissent picorer, manger et s’épouiller ; et, d’autre part, un espace clos où ils peuvent dormir et pondre les œufs. Normalement, l’espace extérieur (où les poules resteront plus longtemps) devrait toujours être plus grand que l’espace fermé, où elles ne feront que dormir et pondre des œufs.

oeufs de poule

L’espace clos doit être surélevé par rapport au sol pour empêcher l’humidité et le froid de pénétrer à l’intérieur. Le matériau le plus chaleureux et le plus accueillant est le bois traité, car il est facile à manipuler et rapide à assembler.

4- Pour soutenir le poulailler, vous devez utiliser des poteaux épais qui peuvent supporter le poids du poulailler. Des poteaux de 7x7 cm et de 1,8 mètre de haut seront suffisants. Placez 4 de ces poteaux comme piliers et croisez-en deux autres d’un bout à l’autre comme une poutre. Une fois que vous avez fait cela, vous pouvez recouvrir les murs de lattes de bois d’un poteau à l’autre, réalisant ainsi les murs et le plafond du poulailler.

5- Pour éviter que l’eau ne pénètre dans le poulailler, il faut protéger le toit avec une toile d’asphalte ou des panneaux de fibrociment. Pour réaliser votre poulailler, vous avez également la possibilité d’utiliser un poulailler extérieur préfabriqué en bois, une option qui réduit le temps de travail. Dans ce cas, ne choisissez jamais ceux en tôle, car la température intérieure augmente en été.

6- Les poules dorment généralement perchées sur un bâton ou une latte. La bonne méthode consiste à les placer sur une échelle afin qu’elles puissent y monter facilement.

Dans la zone où elles vont pondre leurs œufs, on peut utiliser des cageots de stockage ou de fruits, toujours bien remplis de paille ou de copeaux de bois afin que les œufs ne se cassent pas. Un dernier conseil : sachez que les poules font souvent beaucoup de saleté sur le sol du poulailler.

Pour faciliter le nettoyage du poulailler, il est préférable d’étaler des copeaux de bois sur le sol.

Dans la même rubrique

  • Depuis quelques années le bricolage est particulièrement en vogue en France. Nombre de bricoleurs se lancent dans des travaux de plus en plus imposants et audacieux et pour ces derniers, qui sont (...)
  • Décoré d’ornements, de guirlandes scintillantes, de lumières clignotantes et surmonté d’une étoile, le sapin de Noël est devenu une figure emblématique des fêtes de fin d’année. D’où vient le sapin de (...)
  • Votre immobilier L’assurance immobilière est obligatoire, mais assurez-vous d’avoir une bonne couverture concernant les biens immobiliers dont vous êtes propriétaire ou locataire. Que ce soit une (...)
  • L’utilisation de parpaings en béton offre de nombreux avantages dans la construction. L’installation peut être effectuée de manière simple et en peu de temps. De plus, comme dans le cas des parpaings (...)
  • Pour ceux d’entre nous qui aiment les voitures anciennes, nous ne pouvons pas simplement entrer dans une concession automobile et en acheter une. En même temps, l’achat d’une voiture d’occasion de (...)