Services de bricolage entre voisins

jeudi 2 mai 2019

L’économie collaboratrice va révolutionner le siècle à venir. Face aux désidératas que laisse l’économie monétaire, de nombreux esprits essaient d’imaginer ce que pourrait être un monde plus juste, moins compétitif, plus axé sur la solidarité et la simple entraide pour ne pas forcément employer de mot connotés. L’économie solidaire, au centre de la vie sociale, peut être, doit être une véritable solution d’avenir.

Jusqu’à lors qu’on ait besoin de faire des travaux d’envergure à l’intérieur, de poser une étagère, utiliser un outil voir même planter un clou, si nous n’étions pas bricoleur ou n’avions pas dans notre voisinage direct une connaissance sachant se servir de ses dix doigts, la seule solution résidait en l’appel d’un artisan, voir deux, trois, dont les devis feraient sont complétement disproportionnés avec les attentes simples d’un service parfois basique.

L’économie solidaire, c’est quoi ?

Les initiatives d’économie solidaire sont différentes selon les lieux et les contextes dans lesquels elles s’inscrivent. la solidarité, économiquement parlant sert à répondre à un besoin au sein de la collectivité, ou de la société en général, qui n’est pas satisfait par notre économie ordinaire, ou parce que ces besoins sont satisfaits de façon non éthique ou non durable. C’est parce que notre système économique dominant place la création de profit avant tout, et néglige souvent les besoins réels des gens et de notre planète.

Des initiatives d’économie solidaire existent dans tous les secteurs de l’économie - production, distribution et échange, consommation, finance et gouvernance. Parmi les exemples, mentionnons de nombreux types de coopératives de bien et de services, en particulier les coopératives de travailleurs, les activités de garde non rémunérées comme les cercles informels de garde d’enfants ou les initiatives de quartier qui viennent en aide aux personnes seules, les magasins d’échange, les projets de croissance urbaine, les initiatives locales liées aux aliments, les coopératives de crédit, certaines initiatives de logiciels libres et open source, les fonds fonciers communautaires, les coopératives et co-habitations, les devises alternatives comme Bristol Pound (favorisant l’échange local), et plus.
Les initiatives d’économie solidaire partagent un ensemble de valeurs. Ces valeurs jouent un rôle fondamental tant dans la mise en place que dans la gestion quotidienne des initiatives.

Bricoler chez un voisin

Revenons en à nos moutons, ou en tous cas à notre clou à planter, notre fenêtre à réparer ou notre étagère IKEA à monter, pour lesquels le devis des artisans nous a fait franchement pâlir. Nous sommes bien dans un cas ou l’économie solidaire ou même pour le mieux la simple solidarité, ont une place toute entière. En effet il parait absurde de payer plusieurs centaines d’euros à un artisan qui aura du prendre son véhicule pour venir jusqu’à chez vous, faire deux trois aller retour pour acheter des matériaux, vous trouver une panne ou un problème imprévu mais important selon lui ... alors que localement, dans votre voisinage bien souvent, les compétences existe, plus d’une personne est en capacité de vous aider, de vous conseiller voir de vous apprendre même. Et il y a fort à parier que vous puissiez aussi apporter quelque chose à vos voisins, pas forcément en retour direct, c’est à dire pas nécessairement à celui ou celle qui vous a fixé l’étagère, mais au réseau des voisins, au réseau solidaire. Une leçon de piano, 15 minutes d’écoute, un travail graphique, un cours de cuisine ... on a tous quelque chose à apporter aux autres, pouvant par la même occasion nous valoriser, nous socialiser, nous inclure à un réseau de personnes solides et solidaires. Le bricolage entre voisins ne sera pas nécessairement approprié à tous vos besoins, mais essayez tout de même, un voisin du réseau peut aussi vous conseiller un bon artisan, un tutoriel sur le web ...

Mais comment ça se passe ?

Dans vos villes, vos quartiers, vos régions, il existe forcément des initiatives du genre, des associations ou simple groupe de personnes, mettant en commun leurs savoirs, leurs techniques, leur temps. On connait les SEL (systèmes d’échange locaux), le commerce équitable, les crèches parentales, la gestion urbaine par les habitants, mais il existe un tas d’autres initiatives formelles ou informelles allant dans ce sens. Sur Internet aussi on trouve nombre de ces services, car le web est un outil puissant de mise en relation, de communication, de comptabilité, de promotion des idées ... Des sites ou applications comme Geev, France-Troc, Yakasaider ... les services sont nombreux et forcément adaptés à vos besoins. Il faut juste s’y faire, adopter un nouveau mode de fonctionnement, mais quoi qu’il en soit, de ce monde de fonctionnement, vous en sortirez toujours gagnant que ce soit économiquement, moralement, philosophiquement ...

Dans la même rubrique

  • La construction de muret est la base de la maçonnerie classique. Il faut être très minutieux pour réussir un bon alignement et un bon aplomb. L’outillage le plus important pour cela reste bien entendu (...)
  • Nous recevons régulièrement des emails nous demandant des comparatifs de prix des toupies de béton. Si le prix du béton en lui même est souvent assez stable, ce qui peut faire varier le tarif de la (...)
  • Poser un survitrage sert à améliorer l’isolement thermique et phonique d’une fenêtre. Mais est-ce suffisant ? Quels types de survitrage choisir ? Avantages et inconvénients du survitrage Le (...)
  • Si vous manquez d’espace dans votre maison, des travaux d’extension de maison s’imposent à vous. Ce projet d’agrandissement de votre maison vous permettra de disposer d’espaces supplémentaires. (...)
  • Si le nombre de cambriolage a fortement augmenté au niveau national au cours de l’année 2013 (+8%), il est une agglomération où les chiffres dépasse toute mesure, avec une augmentation de 28% sur la (...)