Tout savoir sur la démolition

mardi 5 octobre 2021

La démolition est probablement l’une des parties les plus intéressantes du travail de construction. À mesure que nous construisons de nouvelles structures, il arrive un moment où nous devons démolir les anciennes, soit pour des raisons de sécurité, soit pour faire de la place aux nouveaux bâtiments.

La démolition est le processus de démantèlement d’un bâtiment par des méthodes planifiées ou contrôlées. Cependant, la démolition ne se résume pas à l’utilisation d’une boule de démolition : elle implique des experts hautement qualifiés qui travaillent avec des débris, des conditions météorologiques, des matériaux, des masses et la physique. Les méthodes varient en fonction du type de bâtiment à démolir.

L’industrie de la construction étant en pleine croissance, on s’attend à ce que les travaux de démolition connaissent un taux de croissance de 3,3 %. Poursuivez votre lecture pour découvrir les techniques qui sous-tendent la démolition d’un bâtiment et pourquoi elle constitue un élément important du monde du BTP.

Processus de pré-démolition

Avant de procéder à une démolition, les experts doivent prendre en compte plusieurs facteurs différents. Le processus de démolition est personnalisé pour chaque projet et comprend généralement les étapes suivantes.

  • Étude du bâtiment : Les experts examinent les différentes caractéristiques d’un bâtiment, telles que les matériaux, l’usage du bâtiment, la méthode de construction, l’état, les conditions de drainage, les conditions de circulation, les codes de construction et les communautés voisines. L’étude de ces paramètres permet de dicter la meilleure méthode de démolition.
  • Enlèvement des matériaux dangereux : On fait appel à du personnel spécialisé pour enlever les matériaux dangereux du bâtiment avant la démolition, comme les minéraux d’amiante, les substances radioactives, les matériaux inflammables et la contamination pétrolière.
  • Plan de démolition : Les experts élaborent un plan détaillé illustrant ce qu’impliquera la démolition, comment elle sera effectuée, l’équipement qui sera utilisé et la quantité de débris qu’ils devront nettoyer.
  • Mesures de sécurité : Les travailleurs du chantier, les superviseurs, les opérateurs et les ingénieurs sont informés des risques potentiels tels que les matériaux inflammables et l’exposition au bruit et à la poussière. L’entreprise de démolition doit également obtenir les permis nécessaires.

L’étape suivante consiste à choisir la méthode de démolition la plus sûre et la plus efficace tout en respectant le budget. Toutes les démolitions ne se pratiquent pas par des explosions, les méthodes peuvent aller de l’explosion à l’enlèvement non pièce par pièce. Parmi ces méthodes figurent les implosions, les excavatrices, les boules de démolition, les bulldozers et la démolition sélective.

Implosion de bâtiments

L’implosion est de loin la méthode de démolition la plus impressionnante. Toutefois, en raison de leur nature spécialisée, les implosions sont utilisées dans moins de 1 % des projets de démolition. L’implosion consiste à utiliser des explosifs pour détruire les principaux supports d’un bâtiment, ce qui entraîne l’effondrement du bâtiment de l’intérieur.

Les bâtiments sont implosés de deux manières. Si l’espace le permet, des explosifs sont placés dans les colonnes de gauche du bâtiment, ce qui le fait tomber sur le côté lorsqu’on le fait exploser. Des câbles sont souvent utilisés pour contrôler l’effondrement du bâtiment, ce qui fait de cette méthode une option plus sûre. Si l’espace est limité, la deuxième méthode consiste à placer des explosifs dans le système de soutien inférieur et les sections centrales du bâtiment, ce qui entraîne la chute du bâtiment sur lui-même.

Les implosions nécessitent les connaissances d’experts appelés boutefeux et sont souvent utilisées pour démolir de grandes structures dans les zones urbaines. Une implosion réussie nécessite les étapes suivantes :

  • Examen des plans : Les dynamiteurs étudient les plans d’un bâtiment pour déterminer les zones qui doivent être dynamitées.
  • Préparation du site : Les équipes préparent le site en enlevant les murs non porteurs, en affaiblissant les colonnes de soutien et en entourant les colonnes d’une clôture pour une chute plus nette avec moins de débris volants.
  • Détermination des explosifs : Les dynamiteurs choisissent un explosif en fonction des matériaux du bâtiment. Les dynamites produisent des ondes de choc et sont les plus efficaces pour détruire les colonnes en béton. Le RDX peut se dilater jusqu’à 8km/seconde pour trancher les structures en acier.
  • Chargement des explosifs : Les explosifs sont percés dans les colonnes, généralement dans les colonnes de soutien et dans quelques étages supérieurs pour faciliter la destruction du bâtiment en petits morceaux.
  • Déclencher la détonation : Les dynamiteurs accumulent d’abord une charge électrique. Lorsque le courant est envoyé dans le fil, il chauffe et enflamme la substance inflammable, déclenchant ainsi les principaux explosifs. Les dynamiteurs peuvent programmer leurs détonations en plaçant des matériaux à combustion lente pour retarder les explosions.

Démolition à la pelleteuse

demolition pelleteuse

Pour les petits bâtiments comme les maisons et les bureaux, une excavatrice est souvent utilisée pour démanteler la structure. Cependant, les bâtiments de plus de 18 mètres de haut, ainsi que ceux qui sont faits de maçonnerie, de béton et d’acier, nécessitent une machine plus lourde, comme une excavatrice à grande portée. La démolition à grande portée est considérée comme un moyen plus propre et plus sûr de démanteler ces structures, car elle entraîne moins de débris volants, de poussière, de bruit et de risques pour l’opérateur. La réduction de la pollution sonore due à la démolition à grande portée contribue à protéger la sécurité des communautés environnantes.

Le bâtiment lui-même est démoli principalement à partir des accessoires fixés à la pelle. Les plus courants sont les cisailles, les concasseurs et les marteaux hydrauliques. Le bras équipé de ces outils tire vers le bas et brise la structure de haut en bas. Les équipes spéciales au sol utilisent ensuite des marteaux, des masses et des concasseurs pour réduire les morceaux en gravats.

La taille du bras dépend du bâtiment. Les bâtiments de grande hauteur, comme un hôtel, sont souvent dotés d’un acier plus léger au sommet, de sorte qu’il faut privilégier une flèche plus haute plutôt qu’un outil lourd. Un bâtiment industriel, en revanche, nécessitera un outil lourd pour enlever les matériaux plus épais et donc une flèche pouvant supporter plus de poids que de hauteur.

Démolition à l’aide d’une boule de démolition

boule de demolition

La boule de démolition est la figure classique de la démolition. Une énorme boule d’acier pesant jusqu’à 5.5T est suspendue à une grue et projetée sur un bâtiment. Son poids, son inertie et la gravité font tout le travail pour faire tomber le bâtiment.

Il existe plusieurs méthodes pour libérer la boule. On peut soit la tirer et la relâcher, soit la hisser à une grande hauteur et la laisser tomber, soit l’envoyer d’une grue tournante. La précision du lancer est nécessaire, car la trajectoire de la boule ne peut être contrôlée une fois qu’elle a brisé la structure.

Une boule de démolition fonctionne comme un pendule. Au repos, la boule contient de l’énergie potentielle gravitationnelle stockée dans son poids massif. Lorsque son poids est relâché, l’énergie est convertie en mouvement. Pour créer la force nécessaire, le grutier doit créer un élan. Lorsque la gravité attire la balle, sa vitesse maximale est atteinte au point le plus bas de l’arc du pendule. Ainsi, le poids est libéré à partir d’un point plus élevé pour créer une plus grande vitesse.

Bien que les démolitions à l’aide de boules soient relativement peu coûteuses et rapides, cette méthode produit beaucoup de débris, de poussière et de risques pour la sécurité. C’est pourquoi elle est rarement utilisée sur les chantiers aujourd’hui.

Démolition sélective

La démolition sélective gagne en popularité dans le monde actuel, où l’on se soucie de l’environnement. Plutôt que de détruire le bâtiment d’un seul coup, cette méthode consiste à enlever des sections spécifiques d’un bâtiment tout en conservant la structure. C’est un excellent choix pour les rénovations, les mises à niveau et les extensions de bâtiments, où le recyclage et la réutilisation sont souhaités pour réduire l’impact environnemental de la démolition.

Comme tout autre type de démolition, cette méthode implique une étude approfondie de la structure du bâtiment, l’élimination des matériaux dangereux et la détermination des matériaux potentiellement recyclables. Voici les étapes d’un processus de démolition sélective :

  • Préparer le site : Les mécaniciens, les électriciens et les plombiers coupent l’électricité, arrêtent les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation et bouchent les canalisations ouvertes. Les membres de l’équipe installent également un système d’éclairage temporaire et ajoutent un vide-ordures pour maximiser le tri des produits recyclables.
  • Démonter les éléments non structurels : Les forces de travail démontent les éléments architecturaux, mécaniques et électriques de la structure, laissant l’enveloppe du bâtiment.
  • Enlever les matériaux et étayer le bâtiment : L’étayage de la structure et les supports temporaires sont ajoutés. Les équipes enlèvent les poutres de plancher, les murs porteurs, les colonnes et les dalles de plancher des sections extérieures du bâtiment qui doivent être démolies.
  • Trier les débris : L’équipe place les matériaux de construction déconstruits dans des bacs de recyclage, de réutilisation, de vente ou de don, puis commence la nouvelle construction.

Lorsqu’il s’agit de structures, tout ce qui est monté doit un jour être démonté. Lorsque les bâtiments ont atteint la fin de leur durée de vie, ils doivent être démolis d’une manière efficace et non dangereuse. Pour certains, assister à une démolition est une expérience impressionnante. Cependant, il faut beaucoup d’expertise et de précision pour réussir une démolition.

Les démolitions sont importantes pour la croissance et la revitalisation de nos communautés et évoluent continuellement pour devenir plus rentables, plus sûres et plus respectueuses de l’environnement.

Ne passez pas à côté

  • Bâtiment / TP Gros oeuvre

    Le gros oeuvre dans la construction d’un bâtiment, c’est toute la partie structurelle des travaux. La fondations, les structures de soutien, les blocs immergés ... le gros oeuvre est réalisé par les (...)

A voir aussi sur le site

  • Comment trouver un bon artisan ?

    Il n’est jamais aisé de trouver le bon artisan lorsqu’on a un besoin spécifique pour les travaux à la maison. Le coût de travaux est en général assez important et engageant, aussi il est important de (...)
  • Comment optimiser son isolation phonique ?

    L’enfant de votre voisin vient peut-être de commencer des cours de batterie. Vos voisins d’en haut apprennent les claquettes modernes et la personne en dessous aime écouter la musique à plein volume. (...)
  • Créer un site Internet pour artisan

    Vous êtes artisan et souhaitez être visible sur Internet. Pourquoi ne pas créer votre propre site et le référencer localement ? Nombre d’artisans achètent des leads auprès de centrale, mais doivent (...)
  • Qu’est ce qu’on bon casque de chantier ?

    Le travail est par définition une activité qui fait intervenir différents matériels et ceci dans différents environnements. A partir du moment où un employeur fait travailler quelqu’un dans un lieu de (...)
  • Location, vente de matériel BTP

    Ets NORA, fort d’une longue expérience et d’une implantation sur 3 sites en France, assure la location à court, moyen et long terme, mais aussi la vente d’équipements BTP (bâtiment travaux publics. La (...)

Dans la même rubrique

  • Nos amis des gites d’Occitanie* nous avertissent aujourd’hui du fait que le ministre des finances a apporté des précisions quant au régime fiscal des locations meublées qui visiblement serait donc (...)
  • Il vous arrive peut être de temps en temps dans un cadre professionnel, associatif ou personnel de louer une salle pour un évènement. Ça m’est arrivée très récemment et suite à une expérience (...)
  • Une fois que vous aurez fait le grand saut et décidé de travailler à domicile, vous devrez réfléchir à votre environnement de travail. Trop de gens pensent que le travail à domicile leur permet de (...)
  • Quoi de plus ennuyeux que de devoir gérer en urgence un dépannage de plomberie, de serrure, d’électricité ? Évidemment ce n’est jamais au bon moment que survient la panne et bien rare sont ceux qui ont (...)
  • Rénover votre habitation peut être compliqué et plus vous en saurez sur le travail de l’entreprise de bâtiment que vous voulez recruter, mieux vous serez préparé à affronter l’avenir. Si ces (...)