Isolation de la toiture pour 1 euro

jeudi 24 septembre 2020

Les propriétaires éligibles peuvent faire isoler leur toiture pour le montant symbolique d’un euro. Dans un souci d’économie d’énergie et de réduction des coûts de chauffage, une aide financière est accordée depuis 2019 pour aider les propriétaires à isoler leur maison.

Ce programme est appelé "Coup de pouce Isolation", pour l’isolation des toits et des combles et du rez-de-chaussée inférieur.

La subvention est disponible pour des travaux sur un bien immobilier principal, secondaire ou loué, à condition que le propriétaire réside en France.

Dans le cas de l’isolation de la toiture ou des combles d’un appartement, les travaux devront d’abord être approuvés par tous les occupants du bâtiment.

Ménages éligibles à l’isolation à 1 euro

Tous les ménages sont éligibles, mais le niveau de la subvention est soumis à un contrôle des ressources.

Les ménages dont les revenus ne dépassent pas le seuil de revenu inférieur ont droit à l’allocation maximale, et pour ceux qui la dépassent, un niveau d’aide inférieur est accordé.

Les plafonds de revenu maximum pour avoir droit à la totalité de l’aide diffèrent selon que le bien se trouve en Île-de-France ou en province, et selon le nombre de personnes vivant dans le ménage, comme suit, à partir d’avril 2020 :

Taille du ménageÎle-de-FranceAutres régions
1 €25,068 €19,074
2 €36,792 €27,896
3 €44,188 €33,547
4 €51,597 €39,192
5 €59,026 €44,860

Ces montants correspondent au revenu fiscal de référence indiqué sur votre dernier avis d’imposition. Lorsque le bien est loué, c’est le revenu du locataire qui est utilisé dans l’examen des ressources.

Niveau d’aide

Le niveau de soutien financier pour l’isolation des combles ou des toits de ces ménages est égal à au moins 20 euros par m² d’isolation posé. Il est de 30 € par m² d’isolation posée.

En pratique, cela signifie que la plupart des ménages qui ne dépassent pas le seuil de revenu maximum paieront le montant symbolique de 1 € pour les travaux.

Toutefois, ce ne sera pas toujours le cas, notamment lorsqu’il faut soulever et remplacer les planches du plancher des greniers.

Pour les ménages qui dépassent le seuil, l’aide est toujours disponible, mais à un taux de 10 € par m² pour l’isolation du toit (et 20 € par m² pour l’isolation du sol).

L’aide peut être reçue soit par virement bancaire ou par chèque, soit sous forme de déduction sur la facture finale, soit sous forme de bon d’achat des matériaux/produits concernés.

Les autres conditions applicables sont les suivantes :

  • la propriété doit avoir été construite au moins deux ans avant l’introduction de la demande ;
  • les travaux doivent être réalisés par un professionnel reconnu comme Reconnu Garant de l’Environnement (RGE), le label attribué aux entrepreneurs agréés ;
  • les équipements et matériaux utilisés doivent permettre un niveau minimum d’économie d’énergie.

En outre, vous ne devez pas signer un devis avant d’avoir reçu la confirmation de l’éligibilité.

Déposer un dossier

De nombreuses publicités sur les médias sociaux proposent ce service et vous demandent de "tester votre éligibilité".

Prenez garde à ne pas en remplir un grand nombre, car les entreprises peuvent vendre des détails et, dans certains cas, cela pourrait entraîner des appels téléphoniques et des courriels interminables.

Le programme est proposé par les principales entreprises énergétiques, telles que EDF, Total, Sonergia, Leyton et Inovia, qui sont signataires d’un accord avec le gouvernement.

La première étape consiste à contacter l’une des compagnies d’énergie par téléphone ou en remplissant l’un des formulaires en ligne pour tester l’éligibilité.

L’entreprise vérifiera ensuite votre éligibilité, dans le cadre de laquelle vous devrez produire les documents adéquates, notamment votre avis d’imposition sur le revenu ainsi que vos factures de services publics comme preuve d’adresse.

Une fois que vous aurez reçu la confirmation de votre éligibilité, vous pourrez demander à un entrepreneur de vous soumettre à un devis pour les travaux.

Le contractant doit avoir l’accréditation RGE requise, ce qui signifie qu’il est autorisé à effectuer les travaux. Vous trouverez une liste des entrepreneurs disposant de cette accréditation sur le site.

Pour bien comprendre ce qui est demandé, il faut que l’entrepreneur se rende sur place. N’acceptez donc pas de devis sans sa visite.

Ils devront connaître la taille de l’espace, l’âge de la propriété, ainsi que le type de matériaux et de travaux requis.

Le matériau proposé pour l’isolation est généralement de la fibre de verre ou de la laine de roche. De la ouate de cellulose peut également être proposée, mais sachez que ce matériau n’est pas incombustible.

Lorsque vous aurez accepté un devis, il devra être renvoyé au signataire de la charte et approuvé par lui. Le devis devra indiquer la date de la visite, le type d’isolation et la quantité de matériau nécessaire.

Une fois les travaux commencés, vous devrez rester vigilant. Ainsi, par exemple, lorsque l’isolant est inséré, vérifiez qu’il a au moins 30 cm d’épaisseur et, dans la plupart des cas, il faut utiliser une bordure métallique à l’endroit où l’isolant rencontre le toit.

Certaines entreprises énergétiques organisent à la fois une pré-inspection et une post-inspection.

Les travaux peuvent également faire l’objet d’une post-inspection par les autorités, afin de vérifier qu’ils ont été entrepris et que la qualité des travaux répond aux normes requises.

Pour obtenir plus d’informations sur cette offre, contactez l’ADIL (Agence départementale d’information sur le logement) de votre région ou consultez le service de conseil des travaux énergétiques de l’État. Vous pouvez bien sûr aussi vous adresser directement aux fournisseurs d’énergie.

Autres aides

Cette aide est cumulable avec d’autres formes de soutien de l’ANAH, ainsi qu’avec le crédit d’impôt sur le revenu de 30% pour la transition énergétique (CITE). Un crédit de 30 000 euros sans intérêt pour les éco-ouvrages avec l’Éco-PTZ (Éco-prêt à taux zéro) peut également être disponible.

Il est également possible, grâce à ce dispositif, d’obtenir une aide au remplacement d’une chaudière à mazout ou à gaz par un équipement utilisant une énergie renouvelable, dans le cadre plus large du programme des Certificats Économies d’Énergie (CEE) dont l’isolation de la toiture et du sol fait partie.

Ne passez pas à côté

  • Bâtiment / TP Isolation

    Des bâtiments bien isolés réduisent la consommation d’énergie en gardant la chaleur à l’intérieur pendant l’hiver et à l’extérieur pendant l’été. L’isolation contribue également à réduire le bruit qui (...)

A voir aussi sur le site

Dans la même rubrique

  • Nous vous présentons une Startup lyonnaise spécialisée dans l’édition de logiciels et plus particulièrement les logiciels dédiés à la santé et sécurité au travail et à l’édition de votre document unique. (...)
  • Chaque entreprise est différente, et chaque repreneur également. C’est pourquoi le vendeur comme l’acheteur doivent avant tout négocier. Pour cela, il faut s’entourer de professionnels (notaire, (...)
  • Connaître un serrurier fiable peut faire toute la différence si vous vous enfermez accidentellement hors de votre maison, de votre entreprise ou de votre véhicule. Grâce à ses outils et à ses (...)
  • La fibre optique désigne le support et la technologie associés à la transmission d’informations sous forme d’impulsions lumineuses le long d’un brin ou d’une fibre de verre ou de plastique. La fibre (...)
  • Les accidents et blessures au niveau des pieds représentent selon la sécurité sociale, près de 7% des sièges de lésion des accidents du travail. De fait, pour se protéger des écrasements, perforation, (...)