L’importance de la traduction experte

mercredi 15 mai 2019

Lorsque vous avez besoin de traduire des documents vous avez plusieurs options :
Essayez de le traduire vous-même : Ce n’est habituellement pas une option à moins que vous soyez un expert dans les deux langues, que quelqu’un d’autre soit également un expert dans les deux langues qui puisse relire votre travail, et que vous ayez tous les deux du temps libre.

Lorsque vous avez besoin de traduire des documents vous avez plusieurs options :

Essayez de le traduire vous-même : Ce n’est habituellement pas une option à moins que vous soyez un expert dans les deux langues, que quelqu’un d’autre soit également un expert dans les deux langues qui puisse relire votre travail, et que vous ayez tous les deux du temps libre.

Demandez à quelqu’un que vous connaissez de le traduire : Cette option est risquée et donne généralement des résultats non professionnels.
Il ne suffit pas d’avoir des aptitudes à parler, ni même une formation secondaire dans une langue, surtout dans un domaine officiel, technique, spécialisé ou qui vous représentera, vous ou votre entreprise. Il est généralement difficile d’évaluer les compétences d’une autre personne, à moins que vous ne connaissiez ses antécédents et les exigences liées à la production d’une traduction professionnelle. Sans une deuxième personne pour relire la traduction, elle sera presque certainement sujette à des erreurs. Un non-professionnel peut prendre la tâche à la légère ou négligemment ou ne pas avoir le logiciel nécessaire pour produire la traduction dans le format requis.

La traduction assermentée

ATA propose des traductions certifiées. Dans le cas des traductions certifiées, dites aussi assermentées, une lettre officielle est fournie qui atteste que les documents ont été traduits par des traducteurs professionnels au meilleur de leurs capacités.

Parfois, il y a confusion entre la nécessité de faire appel à un traducteur agréé et celle de recevoir des traductions certifiées. Dans le premier cas, il s’agit de la certification du traducteur individuel, tandis que dans le second, il s’agit de la certification des traductions écrites qu’il produit.

Certification des traducteurs

La principale forme de certification des traducteurs est offerte par l’Association des traducteurs agréés (ATA), qui exige la réussite d’un examen écrit. Comme la plupart des examens de certification, y compris l’ATA, n’évaluent que la compétence minimale, il n’y a malheureusement pas de lien significatif entre la réussite de ces examens et la capacité de produire des traductions de haute qualité. De plus, la certification n’est disponible que pour certaines paires de langues spécifiques. Par conséquent, plutôt que de donner à nos clients l’impression trompeuse qu’ils devraient chercher à obtenir une certification de traducteur comme forme d’assurance qualité, notre position a été d’assurer la compétence et la qualité de nos traducteurs principalement en évaluant leurs compétences linguistiques et leur expérience de façon indépendante. Par conséquent, bien que de nombreux traducteurs ATA soient certifiés par l’ATA, tous satisfont ou dépassent ces normes de certification.

Ne passez pas à côté

  • Les services Traduction

    Les interprètes et les traducteurs facilitent la communication interculturelle nécessaire dans la société d’aujourd’hui en convertissant une langue en une autre. Cependant, ces linguistes ne se (...)

Dans la même rubrique

  • Avec plus de 2 milliards de kilomètres effectués chaque année, l’ascenseur est sans aucun doute le moyen de transport le plus utilisé par les français. Cela représente tout de même quelque chose comme (...)
  • Il existe une concurrence importante sur le marché entre les différentes technologies de découpe, qu’elles soient destinées à la tôlerie, aux tubes ou aux profilés. Il y a ceux qui utilisent des (...)
  • Pour bien travailler, il est indispensable d’être bien équipé, et aucun bricoleur ou professionnel n’échappe à la règle. C’est également le cas de l’installateur sanitaire, qui aura forcément besoin d’un (...)
  • Alors que l’on a tendance à rattacher ces métiers aux métiers du bois, il se trouve que les évolutions techniques principalement font que de nombreux nouveaux matériaux sont désormais travaillés dans (...)
  • Il est des métiers peu connu comme celui d’ascensoriste. Et pourtant les ascenseurs sont le moyen de transport en commun le plus utilisé en France (en kilomètres parcourus). L’ascensoriste est la (...)
  • Ces professionnels du Bâtiment interviennent dans la phase le second oeuvre, la phase d’aménagement et de finition. ce sont eux qui posent les plaques de placo et font que vos murs seront droits et (...)