Choisir ses chaussures de sécurité

mercredi 3 mars 2021

Depuis quelques années les chaussures et bottes de sécurité n’ont cessées de se développer. On trouve à présent des collections répondant à tous les besoins et usages techniques mais aussi à tous les designs. Mais entre les différents modèles, les divers besoins, les normes et obligations légales relatives à certains emplois, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver et de faire le bon choix. Nous tâchons donc dans cet article de vous donner quelques tuyaux qui vous permettront d’y voir plus clair.

Quels sont les risques auxquels vous serez confrontés ?

Bien qu’il existe des chaussures et des bottes de sécurité à usages multiples, qui réduiront sans aucun doute l’exposition aux blessures aux pieds, il est tout de même important de savoir quels sont les risques que vous rencontrerez.

Il existe des options de protection spécifiques pour des risques particuliers tels que :

  • Chocs électriques
  • Les objets tranchants
  • Objets pouvant tomber de haut sur les pieds
  • Décharge explosive ou électrostatique
  • Exposition à l’eau, à la chaleur ou au froid
  • Exposition aux projections de soudure, au métal fondu ou à des liquides corrosifs
  • Terrain inégal où le soutien de la cheville est nécessaire

Doivent-elles répondre à une norme particulières ?

La plupart des gens ne sont pas au courant des règles et normes précises entourant les équipements de sécurité. S’il y a une chose de fondamental à savoir en ce sens, c’est qu’en France les chaussures de sécurité sont assujetties à la norme EN ISO 20345. Mais que signifient réellement cette norme EN ISO 20345 ? Nous vous proposons des notes explicatives ici mais vous pouvez vous rendre sur le site www.s24.fr pour en savoir plus.

La norme ISO 20345 spécifie les exigences de base et les exigences supplémentaires (facultatives) pour les chaussures de sécurité à usage général. Elle inclut, par exemple, les risques mécaniques, la résistance au glissement, les risques thermiques, le comportement ergonomique.

Les risques particuliers sont couverts par des normes complémentaires liées à l’utilisation, par exemple les chaussures pour les pompiers, les chaussures isolantes électriques, les chaussures protégeant contre les blessures causées par les scies à chaîne, les produits chimiques, les projections de métal fondu et la protection des motocyclistes.

La norme EN ISO 20345:2011 fixe des exigences minimales plus strictes que les versions précédentes. Elle spécifie que TOUTES les chaussures de sécurité doivent avoir une protection des orteils, et fixe une norme de résistance à l’impact de 200-joules (équivalent à un poids de 20kg lâché de 1 020mm sur les orteils) et un test de compression de 15KN (équivalent à 1,5 tonnes reposant sur la zone des orteils).

Toutes les chaussures de sécurité fabriquées après le 31 juillet 2013 doivent répondre à cette norme. Toutefois, cela ne signifie pas que les chaussures fabriquées avant cette date sont désormais inutiles, mais seulement que celles produites après cette date devront répondre à la nouvelle norme plus stricte.

Il existe d’autres normes dans le monde, notamment la norme CSA au Canada, mais en France votre matériel doit impérativement relever de la norme EN ISO 20345.

Dois-je choisir le style ou le confort ?

Chaussures de sécurité s24 Le confort doit primer sur le style, mais vous ne devriez pas avoir à choisir l’un ou l’autre. Il existe de nombreux fabricants de chaussures de sécurité, qui proposent des chaussures de sport, des bottes et même des vêtements. Il est important de choisir quelque chose qui soit confortable, notamment en raison du nombre d’heures pendant lesquelles elles peuvent être portées.

  • Les chaussures ne doivent pas serrer les pieds.
  • Vous ne devez pas sentir les embouts contre vos orteils.
  • Des chaussures trop étroites ou trop larges causeront un inconfort avec le temps.
  • Si vos pieds ont tendance à transpirer, recherchez des chaussures qui absorbent l’humidité ou des chaussures en cuir.
  • Marchez avec vos chaussures avant de les acheter pour vérifier qu’elles vous vont bien.
  • Tenez compte d’un éventuel gonflement des pieds.
  • Privilégiez la sécurité d’abord, le confort ensuite, puis examinez le style.
  • N’oubliez pas de porter des chaussettes de qualité pour améliorer votre confort.

Combien dois-je m’attendre à payer ?

Vous avez peut-être entendu l’adage selon lequel on obtient ce pour quoi on paie. En ce qui concerne les chaussures de sécurité, selon les risques auxquels vous êtes exposé, cela peut effectivement s’appliquer. Le cuir peut être plus respirant que les matières synthétiques, la durabilité de la semelle extérieure peut faire une différence dans la durée de vie de la chaussure et les semelles intérieures qui se déchirent peuvent causer de la douleur et de l’inconfort.

En règle générale, vous pouvez vous attendre à payer entre 80 et 150 euros pour une chaussure de sécurité ou des baskets sécurisées, entre 100 et 180 euros pour des bottes de sécurité et entre 190 et 300 euros pour des bottes de sécurité imperméables.

Quand dois-je remplacer mes chaussures de sécurité ?

Nous voulons tous tirer le meilleur parti possible de nos chaussures. Cependant quand l’usure des chaussures augmente, le risque de blessure aussi !

  • L’usure : Dès que vous remarquez qu’un élément de protection commence à transparaître, qu’il s’agisse d’un bout renforcé, d’une semelle intermédiaire en acier, d’une tige en acier ou d’un protège-métatarse, vous devez remplacer vos chaussures immédiatement. La sécurité avant tout !
  • Coque cabossée : votre coque en acier est cabossée et ne peut pas se remettre en place, alors que le composite est moins susceptible de présenter des dommages physiques. Encore une fois, pensez à la sécurité !
  • Séparation des pièces ou des coutures : Si vos chaussures sont faites de caoutchouc ou de PVC, toute séparation visible devrait vous indiquer qu’il est temps d’acheter une nouvelle paire.
  • Usure de la semelle : La même attention doit être portée à la semelle de la chaussure, car une fois qu’elle est usée, elle n’est plus antidérapante. Vous ne conduiriez pas un camion avec des pneus lisses, n’est-ce pas ?
  • Fuites : si votre travail implique un environnement humide ou une exposition à des produits chimiques dangereux ou à d’autres matériaux corrosifs, tout signe de fuite devrait vous inciter à chercher une nouvelle paire. Ce n’est pas seulement une question de confort - c’est votre santé !

Enfin, si vous n’êtes pas sûr des chaussures à acheter pour votre travail, demandez à votre employeur !

Dans la même rubrique

  • Les accidents et blessures au niveau des pieds représentent selon la sécurité sociale, près de 7% des sièges de lésion des accidents du travail. De fait, pour se protéger des écrasements, perforation, (...)
  • L’utilisation de parpaings en béton offre de nombreux avantages dans la construction. L’installation peut être effectuée de manière simple et en peu de temps. De plus, comme dans le cas des parpaings (...)
  • Pour ceux d’entre nous qui aiment les voitures anciennes, nous ne pouvons pas simplement entrer dans une concession automobile et en acheter une. En même temps, l’achat d’une voiture d’occasion de (...)
  • La fibre optique désigne le support et la technologie associés à la transmission d’informations sous forme d’impulsions lumineuses le long d’un brin ou d’une fibre de verre ou de plastique. La fibre (...)
  • L’évier est une table en céramique, en métal ou en pierre qui comporte un bassin creusé dans lequel on lave la vaisselle, et qui a un trou pour l’écoulement des eaux. C’est un élément central de la (...)