Peinture sur carrelage, les erreurs à éviter

jeudi 17 juin 2021

Peindre le carrelage de la cuisine ou de la salle de bain est une excellente idée pour rénover notre maison sans faire de gros travaux.
Cependant, c’est une tâche qui nécessite quelques étapes essentielles pour obtenir un résultat spectaculaire... et éviter le désastre.

Nous vous expliquons quelles sont les erreurs les plus courantes à éviter lorsque vous peignez des carreaux !

Utilisation d’une peinture normale

Si nous utilisons une peinture normale pour peindre les murs, il est fort probable que l’émail s’écaille au bout de peu de temps et que notre salle de bains ou notre cuisine ait l’air beaucoup plus détérioré qu’avant.

Pour peindre du carrelage, nous avons besoin d’une peinture spéciale adaptée à ce matériau, que vous pouvez trouver dans n’importe quel magasin de bricolage et de décoration, dans les quincailleries.

De cette façon, la peinture adhérera et pigmentera parfaitement sur la surface et le carrelage ne s’écaillera pas, même s’il s’agit d’une zone humide comme une salle de bains.

Peindre les joints sans pinceau

Pour peindre des carreaux, nous avons besoin de deux matériaux essentiels : un petit rouleau et un pinceau.

Si nous utilisons uniquement le rouleau, il est fort probable que certains joints ne soient pas peints et qu’il y ait également des zones non peintes.

Le processus pour peindre les carreaux est simple : nous peignons d’abord les joints avec le pinceau, puis nous appliquons la peinture avec un petit rouleau.

Utilisation du mauvais rouleau

En fonction de la taille du carreau, on peut utiliser un type de rouleau ou un autre. Si les carreaux sont grands, nous pouvons utiliser des rouleaux en mousse, car nous aurons besoin de plus de peinture.

Les rouleaux en laine absorbent mieux la peinture, et il est plus facile de mesurer la quantité avec eux, donc si vous n’êtes pas une personne expérimentée, nous vous recommandons d’utiliser des rouleaux en laine.

Peindre sans nettoyer au préalable

Une erreur très courante ! Bien que cela ne paraisse pas toujours évident, de nombreuses saletés adhèrent aux carreaux : graisse, humidité... et cela rend la surface irrégulière.

Si nous peignons sur des carreaux non nettoyés, la peinture n’adhérera pas bien et nous nous retrouverons avec des grumeaux.

Repeindre des carreaux sans ponçage

Si nous allons peindre des carreaux déjà peints, nous devons poncer toute la surface, car la peinture en mauvais état, ainsi que la saleté, ne laissent pas la surface uniforme.

Une fois propres, nous poncerons les carreaux avec un papier de verre à main, puis, lorsque la surface sera lisse, nous pourrons commencer à peindre.

Pour résumer, qu’est ce qu’il faut faire ?

  • Nettoyez soigneusement les carreaux à l’aide d’un nettoyant pour carreaux et stratifiés afin d’éliminer les résidus de savon, la graisse et la poussière. Rincez soigneusement le carrelage et laissez-les sécher.
  • Une fois les carreaux secs, poncez la surface des carreaux à l’aide d’un papier de verre à grain fin. Les carreaux mats et émaillés doivent être poncés pour que la peinture adhère correctement à la surface. Une fois le ponçage terminé, utilisez un chiffon humide pour enlever la poussière.
  • Couvrez les zones que vous ne voulez pas peindre avec du ruban adhésif (lissez fermement les bords).
  • Acheter du matériel adéquat pour peindre son carrelage chez decoprom
  • Appliquez une couche d’apprêt pour carrelage, en veillant à ce que toutes les zones soient uniformément couvertes.
  • Après quatre heures, la sous-couche doit être sèche, ce qui signifie que vous pouvez appliquer la première des deux couches de peinture pour carrelage. La peinture s’applique au pinceau et rouleau et donne une finition lisse et brillante.
  • Laissez la peinture sécher pendant six heures avant d’appliquer la deuxième couche. Cela permet d’obtenir une finition résistante.
  • Une fois la deuxième couche sèche, utilisez un stylo à joints pour tracer les lignes de joints, puis retirez le ruban de masquage.

Résumé de ce qu’il ne faut pas faire

  • Ne vous précipitez pas : a sous-couche et la peinture pour carrelage mettent plusieurs heures à sécher.
  • La préparation est primordiale : des surfaces propres sont indispensables, tout comme la pose du ruban de masquage.
  • Finition durable : Deux couches de peinture pour carrelage sont essentielles pour obtenir une surface résistante.
  • Les touches finales : Utilisez un crayon à joints pour apporter la touche finale.

Ne passez pas à côté

  • Bâtiment / TP Peinture

    La peinture et les revêtements muraux intérieurs rendent les surfaces propres, attrayantes et vibrantes. De plus, les peintures et autres scellants protègent les surfaces extérieures contre l’érosion (...)

A voir aussi sur le site

Dans la même rubrique

  • Pour entretenir des WC il faut les lessiver et les détartrer. Il faut également être capable d’ interagir sur une fuite de WC ou des toilettes bouchées. Si vos wc fuient, essayer de détecter (...)
  • Nous recevons régulièrement des emails nous demandant des comparatifs de prix des toupies de béton. Si le prix du béton en lui même est souvent assez stable, ce qui peut faire varier le tarif de la (...)
  • Ces dernières années nous avons pu constater que de plus en plus d’entreprises faisaient le choix de se diriger vers l’acquisition d’équipements d’occasions. Il semblerait que la crise économique en (...)