Isolation de l’extérieur, quels matériaux choisir ?

mardi 5 octobre 2021

Lorsqu’il s’agit d’isoler une maison, on peut avoir l choix entre le faire de l’intérieur ou de l’extérieur. On choisit généralement la méthode de l’isolation des murs par l’extérieur pour les maisons dont les murs sont solides et sans cavités. Cette méthode est aussi privilégié pour les maisons les plus petites ne pouvant se permettre de perdre trop d’espace à l’intérieur.

Bien de bâtisses construites au début du XXème siècle et avant ont des murs pleins. Cela rend évidemment plus difficile l’isolation des murs car il n’y a pas de cavité dans laquelle vous pourriez ajouter une isolation par soufflage, ou même seulement où l’air emprisonné peut faire son travail d’isolant naturel.

Vous avez 2 options pour isoler vos murs solides

  • L’isolation des murs intérieurs : C’est la forme d’isolation que l’on connait tous. Avec cette méthode, un isolant au choix est appliquée sur les surfaces intérieures des principaux murs de la maison. Nous y reviendront.
  • L’isolation des murs extérieurs : Ici c’est l’inverse on choisit de piéger la chaleur à l’intérieur et d’empêcher le froid de rentrer en appliquant des matériaux isolant sur la surface extérieure de la maison.

Dans cet article,nous allons nous centrer sur l’isolation des murs extérieurs. Essayer de comprendre dans quel cas cette solution est particulièrement adaptée, ses avantages et ses inconvénients.

Pourquoi vouloir une isolation des murs extérieurs ?

Les principales raisons de choisir l’isolation des murs extérieurs sont les suivantes :

  • Les murs de votre maison n’ont pas de cavité à isoler - Vous voyez les parpaings ? Ils sont creux. C’est parce que les cavités forment un isolant avec l’air qu’elles contiennent. Dans les vieilles maisons, il est fréquent que les murs extérieurs ne disposent pas de cavités.
  • Vous ne voulez pas perdre d’espace au sol en isolant par l’intérieur - Lorsqu’on veut isoler des surfaces à partir de l’intérieur il est nécessaire de créer une sorte d’ossature qui accueillera les matériaux d’isolation. En général on prépare donc une ossature en bois ou en aluminium (si l’on recouvre de placoplâtre) dans laquelle on met un isolant au choix en panneaux puis un pare-vapeur. Le travail est très important car il faut également recouvrir les coffrages avec un matériaux de type placo, qui doit aussi être enduit. De plus notez bien qu’en isolant par l’intérieur vous perdrez 10 à 15 cm au sol.

Si vous avez de grandes pièces se n’est pas nécessairement un soucis, mais l’isolation intérieur ne se prête pas toujours bien aux petites surfaces.

  • Vous pouvez minimiser les ponts thermiques - Qu’est ce que c’est que ça ? Un pont thermique c’est quand le froid passe à travers les murs de la maison, de l’extérieur vers l’intérieur. Qu’elle soit en pierre, en béton, tous les matériaux de maçonnerie provoquent de véritables ponts thermiques, que se soit avec le chaud comme avec le froid. C’est pour cela qu’on a l’habitude de laisser des cavités dans les murs (parpaings). l’air est en soit un bon isolant thermique.

Mais les ponts thermiques restent un enjeu majeur de l’isolation. Il peut y en avoir partout. Autour des portes et fenêtre, des grilles d’aération ... ils doivent être une priorité si vous voulez optimiser votre isolation.

Il est évident que travaux isolation exterieure l’isolation extérieure a tendance à diminuer ces ponts thermiques. Le fait d’envelopper l’habitation dans une couche isolante minimise ces effets. Cela-étant il est important de noter qu’il faut vraiment veiller à renforcer l’isolation autour des huisseries à l’aide de mousse polyuréthane notamment.

Par contre, l’isolation interne est bien moins efficace pour minimiser les ponts thermiques et c’est surtout vrai sur les endroits de jonctions des murs.

  • Il est possible d’utiliser la masse thermique des murs porteurs à votre avantage (principe du chauffage à accumulation) - Si vous optez pour une isolation intérieure des murs, vous retenez la chaleur à l’intérieur des pièces de la maison. Cela signifie que les murs extérieur (en maçonnerie) ne chauffent pas.

Néanmoins, si vous préférez isoler par l’extérieur, sachez que la masse thermique importante des murs de maçonnerie s’échauffe lentement. Ensuite, une fois le chauffage éteint, les murs libèrent lentement la chaleur stockée et, comme l’isolant se trouve à l’extérieur du mur, la majeure partie de la chaleur est renvoyée dans la maison.

  • Vous souhaitez rénover l’extérieur de votre propriété tout en augmentant son efficacité thermique - Grâce à la méthode d’installation de l’isolation des murs extérieurs, vous obtiendrez un nouvel enduit ou un revêtement de briques qui donnera à votre maison un aspect neuf.

Comment installer un isolant extérieur ?

Lorsqu’on choisit de mettre en place une isolation extérieur il faut dans un premier temps nettoyer la façade afin d’y éliminer toutes traces de champignons ou de graisses. Ensuite, les panneaux isolants sont collés chimiquement et poser mécaniquement sur la surface en maçonnerie de la maison. La finition est en général faite à base d’un enduit ou d’une peinture acrylique.

Le matériaux de finition moderne peuvent contenir des pigments de couleur. Il ne sera donc pas nécessaire de faire un ravalement de façade après la pose de l’isolant.

Quel isolant choisir ?

Isolant Épaisseur mini en cm Bio Prix
Béton cellulaire 35 Oui €€€
Brique de chanvre 30 Oui €€€
Fibre de bois rigide 15 Oui €€€
Panneaux de liège 15 Oui €€€
Paille de blé 37 Oui
Laine de verre 12 Non €€
Laine de roche 13 Non €€
Polystyrène expansé 14 Non

Les panneaux d’isolation conventionnels sont des plaques de laine minérale ou de mousse polyuréthane. Aujourd’hui, les alternatives à faible impact faites de fibres naturelles sont favorisées, car elles sont moins polluantes et consomment moins d’énergie lors de leur fabrication. Ces matériaux naturels devraient également être plus faciles à recycler ou à éliminer à la fin de leur vie utile. Ils ont également tendance à favoriser la respirabilité, ce qui est souvent vital pour les maisons anciennes.

Les matériaux d’isolation naturels pour l’isolation extérieure comprennent les panneaux en fibre de bois. Un choix courant consiste à fixer ces panneaux d’isolation rigides aux murs à l’aide de vis, puis à les recouvrir d’un enduit. Des solutions sont disponibles sous forme d’ensemble comprenant des fixations par vis et chevilles, un treillis, une membrane, des couches d’enduit, etc. Ces solutions fonctionnent avec un matériau isolant particulier pour garantir une finition robuste, afin d’éviter les fissures et les infiltrations d’humidité.

Une autre option consiste à mettre en place une ossature en bois et à la remplir d’un type de fibre isolante naturelle duveteuse. L’ossature doit être conçue pour minimiser les ponts thermiques. Pour maintenir l’isolant à l’intérieur de l’ossature et lui permettre de respirer, vous aurez besoin d’un panneau ou d’une membrane appropriée pour le pare-vapeur (VCL). Pour éviter la condensation interne, laissez un espace d’air entre ce VCL et le revêtement extérieur. Protégez ces espaces de ventilation en incluant des grillages en haut et en bas. Pour la finition finale, vous pouvez utiliser un bardage en bois, des tuiles suspendues ou des panneaux enduits.

Avantages de l’isolation des murs par l’extérieur :

Les avantages de l’isolation des murs extérieurs sont assez bien détaillés ci-dessus, je vais donc les énumérer à nouveau ici :

  • Ne vous fera pas perdre un espace précieux à l’intérieur.
  • Votre maison aura l’air neuve de l’extérieur.
  • Évite les ponts thermiques.
  • La masse thermique des murs fonctionne comme une synchro thermique.
  • Peut réduire les coûts futurs de rénovation extérieure.
  • Augmente considérablement l’efficacité thermique de votre maison.
  • Isolation phonique, confort acoustique, réduction des nuisances
  • résistance et durabilité des façades

isolation acoustique

Inconvénients de l’isolation extérieure des murs :

  • L’isolation extérieure est chère 50 à 90 € HT/m²). Bien que l’isolation intérieure implique des coûts supplémentaires tels que le déplacement des tuyaux de radiateurs loin des murs, le remplacement du revêtement de sol, le déplacement des cheminées hors des murs et la rénovation, etc.

Il y a plusieurs éléments à prendre en compte pour décider si l’isolation des murs par l’extérieur vous convient, à savoir.

  • Le maintien de la surface intérieure est-elle une priorité ?
  • Pouvez-vous vous le permettre ?
  • Serait-il avantageux de moderniser l’extérieur de votre maison et de réduire les coûts de rénovation futurs ? Ou bien êtes-vous sur le point de redécorer votre intérieur, auquel cas l’isolation par l’intérieur pourrait vous convenir.

À mon avis, l’isolation des murs par l’extérieur présente plus d’avantages que l’isolation par l’intérieur, avec un seul inconvénient (et il est vrai qu’il est de taille), le coût.

Cela dit, si l’intérieur de votre maison est en bon état et que vous n’avez pas l’intention de la rénover, les coûts supplémentaires à ajouter au coût de l’isolation intérieure pourraient bien rapprocher le coût de l’isolation intérieure de celui de l’isolation extérieure.

Financements et aides

L’État français a pour ambition d’améliorer globalement l’isolation des habitations et bureaux afin de respecter au mieux les objectifs environnementaux. Pour se faire les divers gouvernement sont mis en place des mesures incitatives :

  • MaPrimeRénov, est un dispositif mis en place en 2020, c’est est une aide à la rénovation énergétique. Cette dernière st relative à votre niveau de revenu et au gain écologique que vous prévoyez avec vos travaux d’isolation. Les travaux d’isolation extérieure sont pris en charge par MaPrimeRénov.
  • TVA à taux réduit (5,5 %). La TVA au taux de 5,50 % est prévue par le ministère des finances pour les travaux d’amélioration, de transformation, d’aménagement et d’entretien sur les habitation achevés depuis plus de 2 ans.
  • Eco Prêt à taux zéro. L’Eco PTZ permet de financer des travaux de rénovation énergétique. Le montant maximal de l’éco-PTZ est compris entre 7000 et 30000 €.
  • Dispositifs CEE (Certificat Économie d’Énergie) ou Prime économie d’énergie.
  • Subventions de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH). Vous en saurez plus sur le site de l’ANAH : anah.fr
  • Le chèque énergie

Ne passez pas à côté

  • Bâtiment / TP Charpente, couverture

    Les charpentiers construisent, érigent, installent et réparent des structures et des luminaires faits de bois et d’autres matériaux. Les charpentiers sont impliqués dans différents types de (...)
  • Dépannage Couverture

    couvreur dépannage urgent à domicile Une fuite, un accident ? Dépannage urgent pour vos problemes de toiture ... Des résultats garantis : dépannage toiture ou installation de qualité. Trouvez un (...)

A voir aussi sur le site

  • Max Toiture - Couvreur à Marseille et Bouches du Rhône

    La société marseillaise Max toiture est spécialiste de tous les travaux de réfection de la toiture, charpente, zinguerie, isolation des combles, sur le secteur des Bouches du Rhône. Max Toiture est (...)
  • AR Couverture, Toulon, La Seyne, Sanary et Six-Fours-les-Plages

    AR Couverture, société toulonnaise avec plus de 18 ans d’expérience , vous propose ses services de charpentier, couvreur, isolation et nettoyage de toiture dans toute la région PACA et plus (...)
  • Le métier de charpentier

    Alors que l’on a tendance à rattacher ces métiers aux métiers du bois, il se trouve que les évolutions techniques principalement font que de nombreux nouveaux matériaux sont désormais travaillés dans (...)
  • Comment choisir un couvreur ?

    Lorsque vous regardez le haut de votre maison, que voyez-vous ? La plupart diront simplement "le toit". D’autres peuvent répondre tout à fait différemment, par exemple en disant "problèmes", (...)
  • Les différents types de toitures

    La toiture est un point important pour sa maison, car elle sert à la protéger aussi bien contre les caprices de la météo que contre le temps. Mais il faut aussi bien choisir son toit pour une (...)

Dans la même rubrique

  • Avec une planche de bois ou une feuille de carton rigide, vous pouvez construire un sapin de Noël artisanal qui diffère des modèles traditionnels et propose une réelle alternative écologique aux (...)
  • Pour optimiser sa consommation de fioul et avoir un bon rendement, l’entretien de la cuve à fioul est primordial. Quelles que soient les méthodes choisies, il faut avoir conscience de l’importance (...)
  • Si le nombre de cambriolage a fortement augmenté au niveau national au cours de l’année 2013 (+8%), il est une agglomération où les chiffres dépasse toute mesure, avec une augmentation de 28% sur la (...)
  • Dans certains cas d’usure, on se doit de vouloir changer notre carrelage au sol. L’usure du temps et certaines altérations peuvent causer des rayures, des cassures ou tout simplement une perte (...)
  • Poser un survitrage sert à améliorer l’isolement thermique et phonique d’une fenêtre. Mais est-ce suffisant ? Quels types de survitrage choisir ? Avantages et inconvénients du survitrage Le (...)